"Non, les belges n'ont pas vécu au-dessus de leurs moyens"

16/10/14 à 14:35 - Mise à jour à 14:35

Source: Belga

La plate-forme ACiDe (audit citoyen de la dette) a présenté jeudi le rapport de son audit citoyen de la dette aux cotés de la Fédération des CPAS wallons et de la FGTB Wallonne. Elle revendique "un débat sur la dette" et expose des pistes alternatives "au paiement aveugle de la dette".

"Non, les belges n'ont pas vécu au-dessus de leurs moyens"

© istock

Lancée en février 2013, la plate-forme ACiDe, qui regroupe une trentaine d'organisations syndicales, associatives et citoyennes, a rassemblé le fruit de ses recherches et réflexions dans une brochure intitulée "Comment briser le cercle vicieux de la dette et de l'austérité".

L'ACiDE s'interroge sur le mécanisme de l'endettement de la Belgique. "Pour plusieurs raisons objectives, nous pensons que les belges n'ont pas vécu au-dessus de leurs moyens comme le prétendent nos gouvernements, mais que la dette publique a été creusée essentiellement par la crise bancaire, les politiques fiscales menées et une série d'autres choix politiques", dénonce la plate-forme.

Elle propose plusieurs pistes pour diminuer l'impact du remboursement de la dette sur le citoyen et les pouvoirs locaux. "Il faut diminuer le montant et le rythme de remboursement de la dette via un nouvel échelonnement, une diminution des taux d'intérêts, une réforme de la banque centrale européenne, une contribution accrue dans le remboursement de la dette par les détenteurs de capitaux", propose-t-elle.

La plate-forme invite les citoyens et les associations à la rejoindre dans sa démarche (www.auditcitoyen.be) et distribuera sa brochure aux politiques, pouvoirs locaux et citoyens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires