NLMK-La Louvière: 536 emplois sauvés dans le plan de réorganisation

26/03/13 à 14:42 - Mise à jour à 14:42

Source: Trends-Tendances

Les assemblées générales des employés et des ouvriers ont approuvé, mardi, le plan de réorganisation de NLMK à La Louvière. Pour la direction de l'entreprise, ce plan permet d'assurer l'avenir de l'entreprise, de sauver 536 emplois directs et prévoit des investissements d'une hauteur de quelque 60 millions d'euros.

NLMK-La Louvière: 536 emplois sauvés dans le plan de réorganisation

© NLMK

L'entreprise NLMK à La Louvière est sauvée. les assemblées générales des travailleurs, ouvriers et employés, réunies mardi matin ont approuvé "à une large majorité", selon le Setca le protocole d'accord. Les négociations avaient commencé le 18 octobre 2012, suite à l'annonce d'un plan d'économies par la direction de l'entreprise. Mardi, les travailleurs ont approuvé le plan industriel et social qui permet de sauver NLMK à La Louvière, 3 mois après le lancement de la procédure Renault.

La direction de l'entreprise a notamment indiqué que la stratégie industrielle de développement des marchés de produits à haute valeur ajoutée sera poursuivie, que les coûts seront adaptés aux évolutions du marché européen et que la flexibilité de travail sera accrue. Un plan d'investissement de quelque 60 millions d'euros visera l'amélioration de la qualité, de la flexibilité et des performances environnementales.

Le plan industriel approuvé permet de sauver 536 emplois directs sur les 904 travailleurs que comptaient NLMK La Louvière fin 2012. La direction de l'entreprise a estimé que la mise en oeuvre du nouveau plan industriel devrait permettre un retour à l'équilibre entre 2015 et 2016.

Du côté social, on n'envisage aucun licenciement sec. La direction a confirmé que différentes mesures ont été prévues pour quelque 300 travailleurs: l'accès à la prépension a été convenu à 53 ans, de même qu'une prime pour les départs volontaires et la création d'une cellule de reconversion. Selon la direction, quelque 150 travailleurs seront concernés par la prépension et un peu plus de 150 par les départs volontaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires