Niki Lauda toujours "intéressé" par une reprise de son ex-compagnie

13/12/17 à 21:04 - Mise à jour à 21:02

Source: Afp

La compagnie aérienne autrichienne Niki, filiale d'Air Berlin qui n'a plus de repreneur après le désistement mercredi de l'Allemand Lufthansa, a annoncé l'arrêt de ses vols dès jeudi.

Niki Lauda toujours "intéressé" par une reprise de son ex-compagnie

Niki Lauda © REUTERS

Selon un communiqué mis en ligne sur le site internet de la compagnie, les vols "cesseront à partir du 14 décembre" pour ce transporteur à bas-prix.

Lâché mercredi par son repreneur potentiel, Lufthansa, Niki a aussitôt engagé une procédure de mise en insolvabilité auprès d'un tribunal allemand.

Le transporteur ajoute que plusieurs compagnies aériennes "étudient des solutions pour rapatrier les passagers actuellement à l'étranger vers l'Allemagne, l'Autriche et la Suisse". Le nombre de voyageurs concernés n'est pas précisé.

Les passagers ayant réservé leur vol auprès d'un voyagiste doivent se mettre en contact avec lui, peut-on encore lire.

Cette annonce fait suite à la décision de la compagnie aérienne allemande Lufthansa d'abandonner son projet d'acheter Niki à la compagnie berlinoise en faillite Air Berlin, en raison des réserves de la Commission européenne quant aux règles de la concurrence.

Le gouvernement autrichien avait assuré, avant cette annonce, qu'il aiderait au rapatriement des voyageurs si les avions de Niki devaient être cloués au sol en raison des difficultés de la compagnie.

Créé en 2003 par l'ancien champion de Formule 1 Niki Lauda, Niki emploie environ un millier de salariés et fait voler une vingtaine d'avions qui desservent les stations touristiques du sud de l'Europe et de l'Afrique du Nord depuis l'Autriche, l'Allemagne et la Suisse.

L'homme d'affaires de 68 ans, qui avait cédé la totalité de ses parts à Air Berlin en 2011, pourrait de nouveau jouer un rôle clef dans la course contre la montre qui s'engage en vue du sauvetage de la compagnie. Quelques heures après le désistement de Lufthansa, le triple champion du monde de F1 a annoncé être "intéressé" par l'achat de Niki.

Nos partenaires