Netflix discute avec certains opérateurs belges

19/09/14 à 14:55 - Mise à jour à 14:55

Source: Belga

Le directeur technique de Netflix, Neil Hunt, a confirmé vendredi que des discussions étaient en cours avec certains opérateurs belges, notamment Belgacom, en vue d'étendre l'accès à la plate-forme américaine de vidéos à la demande dont le lancement en Belgique a été annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi, sur Twitter.

Netflix discute avec certains opérateurs belges

© REUTERS

"Je ne vais pas faire de commentaires sur des discussions en cours", a souligné d'emblée Neil Hunt dans un entretien accordé à l'agence Belga. "Simplement, nous voudrions être accessibles via les décodeurs. C'est une bonne manière pour les clients de découvrir Netflix. L'engagement avec Belgacom ou d'autres opérateurs avec un service de décodeurs est bénéfique pour les deux parties si nous parvenons à conclure un accord", a-t-il commenté sans donner davantage de détails.

Netflix a fait son apparition en Belgique et au Grand-Duché de Luxembourg dans la nuit de jeudi à vendredi. Le service de vidéos en ligne, auquel il est possible de s'abonner à partir de 7,99 euros, a annoncé son arrivée peu après minuit sur le réseau social Twitter et l'a confirmée dans un communiqué vendredi matin. Le géant américain est déjà présent depuis 2012 au Royaume-Uni, en Irlande, au Danemark, en Finlande, en Norvège et en Suède, et depuis 2013 aux Pays-Bas. En début de semaine, le service américain de vidéos à la demande a également fait son apparition en Allemagne, en France, en Autriche et en Suisse.

Netflix compte plus de 50 millions d'abonnés dans le monde, dont plus de 70% aux Etats-Unis. Le groupe s'est fait un nom outre-Atlantique avec des contenus originaux, principalement des séries qu'elle produit ("Orange is the new black", "House of Cards").

En savoir plus sur:

Nos partenaires