Net recul des faillites d'indépendants et de très petites entreprises

13/02/15 à 11:48 - Mise à jour à 14:39

Source: Belga

Le nombre de faillites d'indépendants et de SPRL a continué à diminuer au cours du 4e trimestre 2014, relève vendredi l'Union des classes moyennes (UCM) dans son baromètre trimestriel.

Net recul des faillites d'indépendants et de très petites entreprises

© Thinkstock

Par rapport au 4e trimestre 2013, la baisse est de respectivement 10,1 et 20,6%. Le nombre de faillites est en recul depuis le début de l'année 2014. "Les chiffres restent cependant élevés avec plus de 500 faillites d'indépendants lors des trois derniers mois de l'année 2014", nuance l'UCM.

Parallèlement, le nombre de premières affiliations au statut social des indépendants (SSTI) poursuit sa remontée. Celles-ci ont augmenté de 6,4% sur l'ensemble de l'année 2014 par rapport à 2013, contre un recul de 3,1% entre 2012 et 2013.

Autre indice à première vue rassurant: les demandes de délais de paiement, qui sont accordés aux indépendants en difficulté, ont chuté de 16,7% durant le 4e trimestre 2014 comparativement au 4e trimestre 2013. Les dispenses de cotisations sociales dont peuvent bénéficier les indépendants en état de besoin ont elles aussi diminué de 19,7%. Cette apparente embellie s'explique toutefois au moins en partie par un durcissement des conditions de demande et d'octroi de ces facilités, d'après l'UCM.

Le baromètre montre enfin une très légère hausse des revenus des travailleurs indépendants: leur cotisation moyenne au statut social a augmenté de 5 euros ou 0,5% entre le dernier trimestre 2013 et la même période en 2014. Cette hausse reste toutefois inférieure à l'inflation, ce qui signifie qu'en réalité le pouvoir d'achat des indépendants continue à s'éroder.

En savoir plus sur:

Nos partenaires