Mottrix : pédaler sans se fatiguer

07/11/11 à 14:02 - Mise à jour à 14:02

Source: Trends-Tendances

"Artiste plasticien, je ne suis pas très bon cycliste, mais j'ai beaucoup d'imagination", commence Gilles Falisse, inventeur du Mottrix, un moteur adaptable à tous types de cycles.

Mottrix : pédaler sans se fatiguer

© PG

L'idée de ce kit lui est venue lors d'une balade avec des copains, au cours de laquelle il avait beaucoup de mal à suivre la cadence. Il crée alors, il y a 11 ans, le prototype d'un moteur pouvant se placer en moins de 30 minutes sur n'importe quel vélo classique, sur la potence du guidon, voire sur le guidon lui-même. L'autonomie du vélo (devenu électrique) est d'une cinquantaine de kilomètres sur route normale, grâce à une batterie au lithium de 2,3 kilos.

Pour Gilles Falisse, un réel marché existe, notamment en raison des défis écologiques. L'inventeur a déjà écoulé 1.500 de ses modèles, fabriqués à Taïwan et en Europe, et vendus 650 euros pièce. "Jusqu'à présent, j'ai assumé, avec ma femme, toute la charge liée à l'invention, l'élaboration des prototypes, les mises au point, les améliorations constantes, la prospection, la vente et le service après-vente, sans compter la paperasse et autres tracasseries administratives !" Or, l'artiste n'est pas un commercial. Il recherche une forme de partenariat avec un investisseur pour donner l'élan indispensable au Mottrix...

Jacqueline Remits

En savoir plus sur:

Nos partenaires