Mondial 2022 : les Belges premiers sur la balle

11/02/11 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Trends-Tendances

Les entreprises belges ont été les premières à prendre langue avec la Confédération asiatique de football en vue de la Coupe du monde de football de 2022 au Qatar. Elles ont fait valoir les nombreux talents de nos entreprises, de Besix à Barco en passant par Desso.

Mondial 2022 : les Belges premiers sur la balle

© Belga

Les entreprises belges ont été les premières à prendre langue avec Mohamed Bin Hammam, président de la Confédération asiatique de football (AFC), dans la perspective de l'organisation de la Coupe du monde de football en 2022 au Qatar, a affirmé jeudi Dimitri Huygen, un responsable du Belgian Sports Technology Club (BSTC).

La Belgique dispose d'une solide expérience dans la construction de grosses infrastructures sportives, allant de la (re)construction de stades pour des entreprises (Besix) à la pose de gazon synthétique (Desso, qui a notamment équipé le stade de Wembley), en passant par la livraison d'écrans géants (Barco).

C'est cette expérience que le BSTC - une initiative d'Agoria (la fédération de l'industrie technologique) et du Comité olympique et interfédéral belge (COIB) - qui regroupe 65 entreprises, souhaite faire valoir auprès des organisateurs des grands événements, comme les Jeux olympiques et la Coupe du monde de football.

Le Qatar désire pour sa part entamer rapidement les préparatifs de l'édition 2022 du Mondial, dont il a obtenu l'organisation en décembre dernier. Un premier contact a ainsi eu lieu jeudi entre le BSTC et Mohamed Bin Hammam, dans le cadre de la visite dans la région qu'effectue Kris Peeters, ministre-président flamand. Selon Dimitri Huygen, chargé de projet auprès du BSTC, une délégation qatarie est attendue d'ici un an et demi en Flandre.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires