Moins de licenciements collectifs au premier trimestre

23/07/15 à 07:44 - Mise à jour à 07:44

Source: Belga

Entre janvier et juin 2015, 61 entreprises en Belgique ont annoncé leur intention de procéder à un licenciement collectif.

Moins de licenciements collectifs au premier trimestre

. © Thinkstock

Au total 2.977 emplois sont menacés, ce qui représente une amélioration de 60% par rapport aux 7.377 emplois mis dans le collimateur de 66 entreprises un an plus tôt, selon des chiffres du SPF Emploi, relayés jeudi par L'Echo et De Tijd.

Depuis le début de l'année, il n'y a pas eu de grandes annonces de plans Renault. Les plus grandes annonces ont été faites par le fabricant de colles et d'adhésifs MacTac à Soignies et par le constructeur automobile Peugeot Belgique à Braine-l'Alleud. Le premier a dévoilé son intention de se séparer de 130 travailleurs, le second de près de cent travailleurs.

Un peu plus de la moitié des emplois menacés par des licenciements collectifs au premier semestre se trouvaient en Flandre et principalement à Anvers. La Wallonie était concernée par 31% des pertes d'emploi et Bruxelles 16%.

La chimie et le secteur du métal ont été particulièrement touchés avec des pertes respectives de 557 et 483 emplois.

Nos partenaires