Mobistar enregistre une baisse de 11,5% de son chiffre d'affaires

27/02/14 à 09:20 - Mise à jour à 09:20

Source: Trends-Tendances

L'entreprise de télécommunications Mobistar a enregistré un chiffre d'affaires total de 1.461 millions d'euros en 2013, soit une baisse de 11,5% par rapport à l'exercice 2012, annonce-t-elle jeudi dans un communiqué.

Mobistar enregistre une baisse de 11,5% de son chiffre d'affaires

© belga

Le groupe clos l'exercice 2013 sur un EBITDA retraité de 335,7 millions d'euros, soit une baisse de 32,6% par rapport à la même période en 2012. Le bénéfice net consolidé de la société s'élève à 87,4 millions d'euros fin 2013, contre 185,7 millions d'euros un an auparavant.

En 2013, Mobistar a réalisé son programme d'économies, avec notamment la transformation de sa distribution, et reconfirmé son ambition de réduction des coûts pour 2014. L'entreprise a également augmenté de 22,8% les investissements dans son réseau au cours de l'année et acquis la licence 4G afin de répondre à la demande croissante de données mobiles à haut débit.

Pour l'exercice 2014, Mobistar prévoit un EBITDA retraité situé entre 250 et 280 millions d'euros. Cette fourchette inclut la provision de 24 millions d'euros maximum liée à la nouvelle loi votée fin 2013, relative à la taxe sur les pylônes en Wallonie. L'entreprise, qui juge cette taxe discriminatoire et disproportionnée, va toutefois introduire une requête en annulation devant la Cour Constitutionnelle et des recours fiscaux devant les tribunaux compétents.

"Le déséquilibre structurel du marché, avec d'une part un marché mobile extrêmement compétitif et ouvert, et d'autre part un marché fixe duopolistique et fermé, s'est accentué en 2013. Dans un marché télécom mobile soumis à une concurrence particulièrement rude, dont le paradigme s'est modifié au cours des 18 derniers mois, Mobistar continue à mettre l'accent sur ses quatre priorités stratégiques. Mais la période de transformation que traverse l'entreprise est loin de s'achever", commente le CEO de l'entreprise Jean-Marc Harion.

En savoir plus sur:

Nos partenaires