Mobilité et main d'½uvre qualifiée, priorités des entreprises technologiques à Bruxelles

10/04/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Trends-Tendances

Une meilleure mobilité dans Bruxelles et disposer de personnel technique suffisamment qualifié sont les deux grandes priorités des entreprises technologiques bruxelloises pour les cinq années à venir, selon une enquête réalisée, et présentée jeudi, par la fédération Agoria en vue des élections régionales.

Mobilité et main d'½uvre qualifiée, priorités des entreprises technologiques à Bruxelles

© Thinkstock

Près de 61% des entreprises technologiques interrogées avancent la mobilité comme leur principale priorité alors que Bruxelles se distingue depuis quelques années par ses records d'embouteillages.

La seconde priorité mise en avant par les entreprises (46%) est le besoin en personnel qualifié. Des besoins qui concernent surtout les ingénieurs, les profils technico-commerciaux et les informaticiens. Les deux principales difficultés rencontrées par les entreprises dans leur recrutement sont un manque de bonnes qualifications et des connaissances linguistiques insuffisantes.

Pour résoudre les problèmes de mobilité vécus à Bruxelles et mettre fin à son statut de "capitale des embouteillages", Agoria demande des solutions de mobilité à la fois "durables et intelligentes", à l'image de ce qui se fait aux Pays-Bas. Agoria propose ainsi de lancer "un plan d'action ambitieux pour une gestion du trafic dynamique" et de créer un "laboratoire des embouteillages" au sein duquel entreprises et pouvoirs publics collaboreraient à la mise en place de solutions technologiques visant à améliorer la mobilité. Agoria se prononce également pour une réalisation plus rapide du RER.

Pour mettre fin à l'inadéquation entre offre et demande d'emploi, Agoria demande notamment un renforcement des actions de sensibilisation aux filières technologiques, notamment dans les écoles alors que la désaffection des jeunes pour les études techniques semblent s'accentuer ces dernières années.

Le secteur technologique (TIC; productions et services connexes; installation et maintenance) représente plus de 31.500 emplois à Bruxelles.

Nos partenaires