Mithra fait ses emplettes aux Pays-Bas et renforce singulièrement son assise sur l'Estetrol

04/04/15 à 05:00 - Mise à jour à 22:20

Source: Trends-Tendances

Deux mois à peine après la reprise à Watson de ses droits sur l'Estetrol et l'annonce du lancement d'une pilule contraceptive révolutionnaire, après aussi l'arrivée de Marc Coucke au capital de Mithra, François Fornieri vient aujourd'hui de faire l'acquisition d'une société aux Pays-Bas: Donesta, une filiale de Pantarhei Bioscience.

Mithra fait ses emplettes aux Pays-Bas et renforce singulièrement son assise sur l'Estetrol

François Fornieri, administrateur délégué (et fondateur) de Mithra Pharmaceuticals. © Reporters

François Fornieri, fondateur et CEO de Mithra à Liège, ex Manager de l'année de Trends-Tendances, n'arrête pas d'étonner par son dynamisme. Deux mois à peine après la reprise à Watson de ses droits sur l'Estetrol et l'annonce du lancement d'une pilule contraceptive révolutionnaire, après aussi l'arrivée de Marc Coucke au capital de Mithra, François Fornieri vient aujourd'hui de faire l'acquisition d'une société aux Pays-Bas: Donesta, une filiale de Pantarhei Bioscience. Cette opération renforce singulièrement l'emprise et l'expertise de la firme liégeoise sur l'Estetrol, "une molécule en parfaite adéquation avec les quatre grandes sphères de la santé féminine couvertes par Mithra: la fertilité et la contraception, la ménopause et l'ostéoporose, les infections gynécologiques et les cancers, nous explique François Fornieri. L'acquisition de Donesta nous offre l'opportunité d'exploiter plusieurs brevets dans trois de nos quatres domaines thérapeutiques. Une avancée majeure pour le positionnement de Mithra".

Dans la mesure où Donesta détient aussi des applications autour de l'Estetrol qui n'entrent pas dans le core business de Mithra, comme des applications vétérinaires, un accord a trouvé un accord avec le cédant (Pantarhei Bioscience) à qui une licence de développement est concédée. A cette même firme, Mithra a également concédé une licence de développement des applications oncologiques humaines. Elle se penchera ainsi sur le traitement du cancer des ovaires et du sein. A ce niveau, Mithra dispose d'un "droit de premier refus" -une sorte de droit de préemption- si d'aventure Pantarhei Bioscience devait entamer des négociations de partenariat avec une autre entreprise.

L'opération est financée à la fois en cash ainsi que sous la forme de "milestones", bref, par étapes, en fonction des phases de développement -et de succès" des projets relatifs à la ménopause.

Last but not least, le professeur Herjan Coelingh Bennink, CEO de Partarhei Bioscience, rejoindra le conseil d'administration de Mithra et deviendra par ailleurs co-président de son comité scientifique.

Nos partenaires