Mission économique wallonne au Texas - Vésale Pharma crée une filiale de recherches au Texas et lorgne l'énorme marché US

18/10/17 à 04:15 - Mise à jour à 04:16

Source: Belga

(Belga) La société namuroise Vésale Pharma crée une filiale au Texas en vue d'un programme de recherche qu'elle va mener en collaboration avec l'université Texas A&M en matière de probiotiques, a-t-on appris dans le cadre d'une mission économique wallonne en cours dans le prospère Etat du sud des Etats-Unis.

Cette recherche, qui devrait concrètement débuter en janvier 2018 et s'étaler sur 18 mois, portera sur la validation scientifique et clinique des potentialités de la technologie "Intelicaps" développée par la société wallonne. Intelicaps est un procédé de micro-encapsulation de souches probiotiques présenté comme "unique au monde". Pour ce faire, Vésale Pharma crée une filiale de recherches, baptisée Vesale Pharma Probiotics R&D, détenue à 100% et basée à Bryan/College Station, où se situent le campus et les instituts de recherche de la Texas A&M University. La recherche sera conduite par Vesale Pharma Probiotic R&D au sein de la Texas A&M University. "Vésale Pharma a développé un produit très efficace et il est important de comprendre précisément pourquoi et comment il est si efficace", résume la vice-présidente en charge de la recherche au sein de l'université texane, Allison Ficht, confiant être très enthousiaste par rapport au projet de recherche. La création de cette filiale texane s'inscrit dans le cadre du partenariat tissé depuis 2006 entre Texas A&M et l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex). L'Awex et Texas A&M ont ainsi créé Owin, un réseau mondial d'innovation ouverte qui compte parmi ses membres un incubateur texan au sein duquel sera logée la filiale de recherches de Vésale Pharma. Un autre membre d'Owin, le cabinet d'avocats Michael Best, soutient la filiale pour les aspects juridiques et légaux de son implantation au Texas. Avec son implantation texane, Vésale Pharma a déjà un ?il tourné vers l'énorme marché américain. "Ce que nous concrétisons à College Station nous conférera en tout état une crédibilité et une valeur ajoutée indéniables pour la commercialisation future de nos produits aux Etats-Unis en 2019", souligne Jehan Liénart. Le marché mondial des probiotiques, qui sont des micro-organismes vivants (bactéries, levures) exerçant des effets positifs sur la santé, est estimé à quelque 44 milliards de dollars. (Belga)

Nos partenaires