Mission économique au Texas - Donald Trump aura besoin de partenaires commerciaux, souligne Pieter Timmermans

06/12/16 à 06:15 - Mise à jour à 06:17

Source: Belga

(Belga) Le président de la FEB Pieter Timmermans se veut prudent quant aux conséquences du résultat des élections américaines sur la politique commerciale des Etats-Unis et attend de connaître la composition de l'administration du président élu Donald Trump pour tenter d'y voir plus clair à ce sujet, a-t-il indiqué en substance, lundi, en marge de la mission économique belge menée au Texas, sous la présidence de la princesse Astrid.

"Il est exact qu'au lendemain des élections, la victoire de M. Trump a éveillé de fortes craintes de voir son plaidoyer tenu durant la campagne en faveur d'un protectionnisme renforcé se concrétiser, sachant que les mesures protectionnistes des années '30 ont fait chuter de 60% la valeur du commerce mondial". Pieter Timmermans se demande toutefois si le nouveau président des Etats-Unis mettra en application son discours de la campagne en la matière "car il a besoins de partenaires et de l'Europe". "Je pense plutôt qu'il va se concentrer sur les investissements intérieurs et j'espère que cela sera plus nuancé", a-t-il encore dit précisant que cela dépendrait aussi des personnes qu'il nommerait dans son administration. (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires