Mission économique au Texas - Attentats: le président de la FEB entend rassurer les investisseurs américains

06/12/16 à 05:24 - Mise à jour à 05:25

Source: Belga

(Belga) Le président de la FEB Pieter Timmermans a tenu lundi à délivrer un message rassurant en direction des investisseurs américains concernant la situation en Belgique, 8 mois et demi après les attentats de Bruxelles. Lors d'un lunch organisé à Austin (Etats-Unis) en présence de chefs d'entreprise et d'officiels, dans le cadre de la mission économique belge présidée par la Princesse Astrid, et du commissaire de la Railroad Commission du Texas, David Porter, il s'est également prononcé en faveur de la conclusion d'un accord de libre-échange avec les Etats-Unis.

Après avoir vanté les atouts de la Belgique, le patron des patrons belges est revenu sur les dramatiques attentats terroristes de mars dernier. Par des mesures convergentes de régulation, "seul un nombre limité d'activités économiques en a été affecté... Ces événements brutaux ont créé une image qui ne correspond pas à la réalité et ont porté atteinte jusqu'à un certain point à la réputation de la Belgique. Nous comprenons que cela peut avoir suscité une certaine incertitude peut-être aussi au Texas, parmi les entreprises qui ont investi en Belgique ou l'envisagent. Mais je peux garantir que la Belgique a une économie forte et que nos autorités oeuvrent à la reconstruction d'une image de la Belgique, tout en poursuivant les réformes structurelles nécessaires pour accroître la compétitivité pour faire de la Belgique un lieu attractif pour les investissements", a notamment dit M. Timmermans. Le CEO de la FEB a par ailleurs souligné que la FEB était un ardent partisan d'un traité transatlantique de libre-échanges ambitieux et compréhensible entre l'Union européenne et les Etats-Unis. Pour lui, ce pourrait être bénéfique pour la croissance et l'emploi des deux côtés de l'Atlantique et constituer un message clair au reste du monde sur la nécessité de faciliter le commerce et les flux d'investissements dans l'économie globalisée. A ses yeux, cet accord sur le TTIP est d'une importance cruciale pour la Belgique, économie ouverte dépendant à 80% de ses exportations, et devrait mener à une ouverture de marchés publics d'approvisionnement des deux côtés de l'Atlantique. (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires