Mexico "regrette" la décision de Ford d'annuler son projet d'usine

03/01/17 à 22:11 - Mise à jour à 22:12

Source: Belga

(Belga) Le ministère mexicain de l'Economie a regretté mardi la décision du groupe automobile américain Ford d'annuler la construction d'une nouvelle usine au Mexique afin d'investir dans ses installations aux Etats-Unis.

Mexico "regrette" la décision de Ford d'annuler son projet d'usine

Mexico "regrette" la décision de Ford d'annuler son projet d'usine © BELGA

Cette annonce intervient au moment où le président élu américain Donald Trump accentue sa pression sur les grands groupes de son pays afin qu'ils rapatrient leurs usines aux Etats-Unis, prenant tout particulièrement pour cible leurs investissements au Mexique. Deuxième groupe automobile américain, Ford a annulé sa décision annoncée en avril de construire une usine à San Luis Potosi, au centre du Mexique, où il devait créer 2.800 emplois directs et investir 1,6 milliard de dollars. Dans un communiqué, le groupe assure désormais qu'il utilisera près de la moitié de cette somme (700 millions de dollars) pour augmenter les capacités de son usine de Flat Rock située dans le Michigan, un Etat du Nord des Etats-Unis durement frappé par la désindustrialisation et où Donald Trump avait obtenu une victoire cruciale à la présidentielle. Pendant la campagne, mi-septembre, Donald Trump s'en était directement pris à Ford en affirmant qu'il "ne fallait pas laisser" le constructeur délocaliser ses usines au Mexique, où la main d'oeuvre est bien moins coûteuse qu'aux Etats-Unis. Dans son communiqué, le gouvernement mexicain rétorque au contraire que "la croissance de Ford en Amérique du Nord, particulièrement au Mexique, est une stratégie de compétitivité fondée sur des chaînes de valeur mondiales, dans lesquelles l'Amérique du Nord est en compétition avec d'autres régions du monde". "Les emplois générés au Mexique ont contribué à garder des emplois industriels aux Etats-Unis qui auraient autrement disparu en raison de la concurrence asiatique", ajoute-t-il. (Belga)

TrendsInformation Services

Nos partenaires