Mercedes lance une nouvelle Classe S qui roule presque toute seule

23/05/13 à 12:44 - Mise à jour à 12:44

Source: Trends-Tendances

Le constructeur allemand lance une nouvelle version de son navire amiral, la Classe S. Elle est leader d'un segment très lucratif, dont la première clientèle se situe en Chine. Elle fait un pas de plus vers la voiture à conduite automatisée.

Mercedes lance une nouvelle Classe S qui roule presque toute seule

© D.R.

Mercedes n'est plus le leader des voitures premium. Il a été dépassé par BMW et Audi, mais reste tout de même en tête pour le tout haut de gamme, la catégorie des voitures de la Classe S, dont une nouvelle génération a été lancée à Hambourg, dans les installations d'Airbus, présentée par le président de Daimler, Dieter Zetsche.

Ce modèle est une machine à bénéfices pour le groupe Daimler. Il représente, selon les années, 15% à 25% des profits du groupe bien qu'il ne représente "que" 5% des ventes.

Elle roule presque toute seule

Le nouveau modèle, qui sera disponible l'été prochain en Europe, sera vendu à partir de 80.466 euros. Il arrivera dans les show rooms belges à partir de la mi-juillet. La Classe S appartient à un créneau certes rentable, mais fortement concurrencé par d'autres modèles comme des grands SUV. Pour relancer les ventes, Mercedes a intégré une aide à la conduite particulièrement pointue, appelée Intelligent Drive, qui s'approche de la conduite automatique. Le régulateur de vitesse permet, par exemple, de suivre des voitures dans un embouteillage automatiquement, la voiture ralenti et accélère en fonction des véhicules environnants. Le dispositif peut empêcher la voiture de changer de doubler si la file voisine est occupée. Un système d'assistant aux carrefours détecte les voitures ou les piétons qui croisent le chemin de la voiture et peut amplifier la force du freinage.

Ce dispositif fonctionne grâce à une série de capteurs et de caméras disposés autour du véhicule, qui détectent les autres usagers de la route.

Premier marché : la Chine, avant les Etats-Unis et l'Allemagne

Le modèle vise tout particulièrement le marché chinois, qui achète déjà plus de la moitié des 80.000 exemplaires vendus chaque année. Un marché où, du reste, Daimler a dû mettre de l'ordre, car la stratégie de vente y était confuse. Les dealers s'y concurrençaient à coup de rabais. Mercedes a restructuré son organisation dans ce marché.

En savoir plus sur:

Nos partenaires