Menace de conflit social chez bpost

14/10/14 à 21:19 - Mise à jour à 21:19

Source: Belga

Des tensions sociales importantes sont actuellement ressenties chez bpost. Le risque d'actions spontanées ces prochains jours est important, selon Jean-Pierre Nyns, secrétaire général chez ACOD Post. La raison de la grogne sociale est liée à l'importante charge de travail.

Menace de conflit social chez bpost

© Belga

"Les gens sont fortement sous pression pour mener leur tâche journalière. Je connais des gens qui commencent à 04h30-05h00 pour mener leur tâche quotidienne alors qu'ils devraient normalement débuter à 07h00", souligne le syndicaliste.

La charge de travail croissante serait aussi bien ressentie chez les facteurs que dans les centres de tri. Les syndicats et la direction ont eu une concertation mardi au sujet de ces tensions.

Les représentants du personnel ont fait des propositions et attendent désormais un signal de la direction. "Nous attendons ce signal d'ici deux semaines, mais de préférence dans une semaine", dit-il. Sans réponse adéquate, les syndicats menacent de mener des actions, selon M. Nyns. Un préavis d'action n'a pas encore été introduit

En savoir plus sur:

Nos partenaires