Marks&Spencer de retour en Belgique

31/10/12 à 09:17 - Mise à jour à 09:17

Source: Trends-Tendances

Le distributeur britannique Marks&Spencer, qui avait quitté la Belgique en 2001, fait son retour le 19 novembre. Sur l'Internet. Il ouvre une boutique web en français et en néerlandais.

Marks&Spencer de retour en Belgique

© Reuters

Marks&Spencers annonce ouvrir une boutique web pour le marché belge le 19 novembre prochain. Elle proposera environ 15.000 articles. Il y aura moyen de payer en euro, avec une carte de banque ou une carte de crédit, et les informations seront disponibles en français et en néerlandais.

Ce lancement fait partie d'une opération de reconquête du marché européen que Marks&Spencer avait déserté en 2001, dans un plan de restructuration qui a entraîné la fermeture de 4 magasins en Belgique. Ce magasin en ligne proposera des vêtements pour femmes, de la lingerie, des vêtements pour hommes, de la mode enfant et aussi des articles pour la maison.

Une version améliorée

En fait Marks&Spencer disposait déjà d'un site web accessible pour la clientèle belge, mais il était uniquement en anglais, les délais de livraisons pouvaient être longs (deux semaines et plus), et les frais de livraisons étaient élevés (5 livres pour deux chemises, soit 6,26 euros). Il attirait malgré tout suffisamment de clients pour inciter M&S à développer un service spécifique plus pratique. Le délai de livraison devrait se réduire à trois jours ouvrables, et le portage sera facturé un peu moins cher (4,95 euros). Pour attirer les clients, une remise de 20% sera faite aux visiteurs du site qui s'inscriront à la newsletter d'ici la lancement des ventes en Belgique. M&S affrontera la concurrence d'Amazon.fr, qui est de plus en plus présent dans la vente de vêtements en ligne, qui, lui, ne facture pas de frais de livraison.

Ironie du sort, le site M&S a été lancé en collaboration avec Amazon, qui loue son infrastructure informatique aux entreprises qui souhaitent se lancer dans l'e-commerce. Cet accord, qui remonte à 2007, va s'arrêter. M&S n'a plus guère envie de sous-traiter une activité devenue cruciale auprès d'un concurrent, et va investir 100 millions de livres pour développer son propre système, qui entrera en service début 2014.

Dans un communiqué, le CEO de M&S, Mark Bolland, indique, au sujet du lancement du site belge : "Ceci fait suite à notre plan de transformer Marks& Spencer, revendeur de prêt à porter britannique traditionnel, en une organisation internationale multi-canaux. Marks&Spencer est une marque synonyme de qualité, de style et de valeur britannique. " Le site Belge fait suite à l'ouverture de sites dédiés aux marchés français, autrichiens et espagnols.

L'enseigne a aussi entrepris de rouvrir des magasins dans des pays qu'elle a déserté en 2001, en Europe occidentale. La Belgique pourrait faire partie des pays envisagés, mais aucune annonce n'est faite à ce sujet. M&S a ouvert un magasin à Paris et projette d'y lancer 5 points de vente.

Robert van Apeldoorn

En savoir plus sur:

Nos partenaires