Marché du travail: sommes-nous finis à 50 ans ?

16/10/16 à 09:00 - Mise à jour à 09:26

Source: Trends-Tendances

Selon Unia, la discrimination à l'embauche liée à l'âge serait en forte augmentation. Est-ce à dire que la situation des plus âgés se dégrade sur le marché de l'emploi et dans les entreprises ? La réponse est plus que nuancée.

Nous connaissons tous dans notre entourage des quadras ou des quinquas qui, du jour au lendemain, se sont retrouvés au chômage et éprouvent des difficultés à se réinsérer. Soit ils coûtent trop cher, soit leur CV est trop bien fourni, soit ils font peur à des patrons plus jeunes en raison de leur expérience ou leur passé de chef d'équipe. Fin septembre, Unia, le nouveau nom du Centre interfédéral pour l'égalité des chances, s'est ému d'une forte augmentation de discrimination à l'embauche liée à l'âge. Sur les huit premiers mois de 2016, il a ouvert 74 dossiers, soit une hausse de 60 % par rapport à l'ensemble de l'année 2015. Parmi ces dossiers, près de six sur 10 concernaient des travailleurs âgés de plus de 45 ans. Pour rappel, en Belgique, toute discrimination basée sur un des 19 critères protégés (l'âge, le sexe, le handicap, la race, les convictions philosophiques ou religieuses, etc.) est interdite et punissable par la loi.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires