Marché du fusil d'assaut: la FN Herstal se pourvoit en cassation

29/09/16 à 18:55 - Mise à jour à 18:55

Source: Belga

Le fabricant d'armes liégeois FN Herstal a introduit un pourvoi en cassation contre l'ordonnance du tribunal administratif de Paris. Ce dernier avait rejeté, le 20 septembre, le recours déposé par la société belge contre la décision prise par la Direction générale de l'armement (DGA) de déclarer irrecevable l'offre déposée dans le cadre du marché AIF (Arme Individuelle Future), le futur fusil d'assaut de l'armée française.

Marché du fusil d'assaut: la FN Herstal se pourvoit en cassation

La FN Herstal © Belga

La DGA, qui dépend du ministère français de la Défense, a annoncé vendredi dernier que c'était le groupe allemand Heckler & Koch qui avait remporté le contrat de réalisation du programme AIF.

La décision du tribunal administratif de Paris ne permet pas à l'offre de FN Herstal "d'être comparée à celle de la société attributaire du marché". "FN Herstal, fournisseur des forces armées françaises pour plusieurs produits de sa gamme, regrette cette situation au regard de l'attractivité financière de son offre et des partenariats industriels qui auraient pu être générés sur le sol français", détaille la société liégeoise dans un communiqué.

"Cette décision ne porte pas sur la qualité et la performance du fusil FN SCAR proposé dans le cadre de ce marché et utilisé par de nombreuses armées dans le monde et notamment par les forces spéciales américaines", assure la FN Herstal.

Le groupe espère que "ses arguments seront entendus par le Conseil d'Etat dans les meilleurs délais afin de permettre à son offre d'être appréciée dans le cadre d'un processus concurrentiel loyal".

Nos partenaires