Marc Coucke et François Fornieri: les coulisses d'un rapprochement...

26/02/15 à 16:03 - Mise à jour à 16:03

En cédant ses intérêts en Omega Pharma au groupe irlando-américain Perrigo début novembre dernier, Marc Coucke est devenu un homme immensément riche. Dans la foulée de cette transaction, le milliardaire flamand avait d'emblée annoncé vouloir remployer une bonne partie de la montagne de liquidités engrangées dans des investissements soutenant "l'économie réelle" belge.

Marc Coucke et François Fornieri: les coulisses d'un rapprochement...

Marc Coucke et François Fornieri © Belga

Ainsi, après son entrée à 50/50 dans le groupe immobilier Versluys à Ostende pour 75 millions d'euros, Marc Coucke débarque aujourd'hui à Liège et devient le deuxième plus gros actionnaire de Mithra. "Tout a été très vite, nous confie François Fornieri, CEO de Mithra et ex manager de l'année de Trends-Tendances. C'est en fait moi qui l'ai approché à la suite d'un article du Standaard me présentant comme le 'Marc Coucke wallon'. Je ne vous cache pas que j'avais été flatté par cette comparaison. Et comme je n'avais jamais eu l'occasion de le rencontrer, j'ai profité de l'occasion pour lui écrire un petit mot en vue d'une prise de contact. Il m'a quasi de suite répondu 'OK', en signant 'Le Fornieri flamand'. Le ton était déjà donné ! Lors d'une première rencontre à Gand, nous avons longuement échangé et je ne vous cache pas que nous nous sommes très vite découvert beaucoup d'affinités. C'est un boulimique du travail, qui n'hésite pas à vous envoyer un mail à 4 h 30 du matin, il est créatif, audacieux, attachant. Bref, une façon d'être et de faire qui est quelque peu mienne aussi".

Concrètement, Marc Coucke met 40 millions d'euros sur la table. La moitié de suite, le solde lors de l'introduction -prochaine- en bourse de Mithra. "Au-delà des moyens financiers injectés dans Mithra, c'est surtout l'expertise de Marc Coucke qui m'intéresse et intéresse Mithra, poursuit François Fornieri. De l'argent, je pouvais certainement encore en trouver via des fonds de pension ou des investisseurs privés. Par contre, Marc Coucke vient quant à lui avec tout un background industriel ainsi qu'avec les contacts nécessaires à l'international pour distribuer nos produits. Je vous le confirme, il présidera dès la fin de ce mois le comité stratégique de Mithra !". A la suite de cette opération, Marc Coucke deviendra donc le deuxième plus gros actionnaire de Mithra, derrière Ardentia Invest, la holding faîtière détenue majoritairement par François Fornieri et dans laquelle Ogeo ainsi qu'Integrale étaient récemment entrés.

"Ensemble, nous allons aller à la conquête d'un succès qui pourrait être étonnant..."

Pour Marc Coucke, le dossier Mithra fait partie de son core-business. Ce n'est pas pour autant qu'il a signé un chèque sans un minimum de précautions. "Avant de me lancer, j'ai parlé avec de nombreux pharmaciens, médecins mais aussi des banquiers. Et Mithra a une très bonne réputation, souligne Marc Coucke. Et puis, la synergie entre le Coucke wallon et le Fornieri flamand, ça ne peut que marcher. À court terme, comme président du comité stratégique de Mithra, je pourrai intervenir de façon plus ou moins opérationnelle sur des thématiques telles que l'entrée en bourse et les prochaines acquisitions du groupe. Ensemble, nous allons aller à la conquête d'un succès qui pourrait être étonnant. Mithra offre une combinaison unique avec d'un côté, une activité de base en forte croissance, rentable et avec beaucoup de potentiel et, de l'autre, une activité plutôt biotech qui pourrait créer un blockbuster. De plus Mithra investit en recherche et développement en Wallonie et ça me rend heureux de pouvoir contribuer au développement économique de la Wallonie", conclut-il.

François Fornieri se dit en tout cas fier d'avoir désormais une pointure comme Marc Coucke à ses côtés. "Je le suis d'autant plus que Marc Coucke s'engage sur la durée, en s'impliquant tant dans le capital qu'au comité stratégique. Bref, vous l'aurez compris, il n'est pas là pour juste réaliser un coup financier !".

En savoir plus sur:

Nos partenaires