Malgré les actions de coursiers, Deliveroo se targue d'être en croissance

14/01/18 à 16:15 - Mise à jour à 16:17

Source: Belga

(Belga) Malgré les actions menées samedi soir par des coursiers à Bruxelles, Liège, Anvers, Malines et Gand, la plateforme de livraison de repas à domicile Deliveroo se targue dimanche d'une "augmentation de 34% du nombre de coursiers" sur une semaine. Elle dénonce et condamne également des "actes de vandalisme et d'intimidation".

Pour rappel, samedi soir, entre 50, selon Deliveroo, et 130 coursiers, selon le collectif qui dit représenter 200 livreurs, ont pris part à des actions dans les différentes villes où est active la plateforme. Les participants refusent la volonté de la direction d'imposer à tous ses collaborateurs le statut d'indépendant d'ici la fin du mois de janvier. Samedi, des coursiers se sont déplacés dans Ixelles et le centre-ville pour demander aux restaurants qui utilisent l'application de se montrer solidaires en désactivant temporairement celle-ci. A Liège, des livreurs prévoyaient d'aller récupérer les commandes et de les offrir à des sans-abri. Même si elle affirme qu'elle disposait de largement plus de coursiers actifs samedi que la semaine précédente, la plateforme déchante dimanche. Elle dénonce "des actes de vandalisme et d'intimidation" auprès de restaurants et coursiers partenaires par une minorité d'individus à Bruxelles et "des vols de commandes" à Liège. "Ces actions, qui visaient à perturber le service et empêcher des coursiers de travailler, ont provoqué des dégâts et une perte de recettes pour les restaurateurs et coursiers partenaires. A Bruxelles, ces actions se sont soldées par l'intervention de la police", précise la plateforme, ajoutant qu'elle a déposé plainte plus tôt dans la semaine après la dégradation de la façade de ses bureaux bruxellois. (Belga)

Nos partenaires