Malade? Voici vos obligations vis-à-vis de votre employeur

10/11/14 à 11:08 - Mise à jour à 11:22

Source: Trends-Tendances

Une employée qui avait été licenciée car elle avait pris part à une balade caritative lors de son congé maladie vient d'obtenir raison du tribunal du travail. Ce dernier a déclaré qu'un tel comportement ne pouvait pas mener à un licenciement. En ce changement de saison où les rhumes et autres grippes sont fréquents, il est utile de rappeler vos droits et obligations lorsque vous vous retrouvez en incapacité de travail.

Malade? Voici vos obligations vis-à-vis de votre employeur

© istock

Prévenir au plus vite son employeur

Il est tout d'abord impératif de prévenir son employeur le plus rapidement possible du fait qu'on sera dans l'incapacité d'être présent au bureau, et cela, dès le premier jour de la maladie. La loi ne spécifie pas de quelle manière cette information doit être transmise, que ce soit par téléphone, mail ou SMS mais il est important de s'enquérir que la personne a bien reçu la notification d'absence, et d'en avoir la preuve, mieux vaut donc privilégier l'écrit que l'oral dans ce cas précis.

Fournir un certificat médical

Une notification du médecin doit être envoyée dans les plus brefs délais au supérieur hiérarchique si le règlement du travail le demande. Si cela n'est pas le cas, un certificat médical doit pouvoir être montré si l'employeur le réclame. Il doit être remis dans les deux jours qui suivent l'arrêt maladie ou un jour après que l'employeur en ait fait la demande. Un médecin du travail a le droit de venir rendre visite à l'employé en incapacité de travail.

Assigné à domicile ou pas?

La permission de sortie doit être spécifiée sur le certificat médical. Dans la plupart des cas, le médecin approuvera les sorties. L'employé peut alors se déplacer librement sans problème. Beaucoup de personne pensent pourtant qu'il leur est interdit de participer à une activité sportive ou de faire une balade lorsqu'elles sont en congé maladie. Cela est faux, si du moins leur état de santé le permet. La sortie autorisée ne doit pas avoir de préjudices sur le traitement ou l'état du patient.

Travail autorisé ?

Normalement, en période d'arrêt maladie, il n'est pas interdit de faire de petits travaux rémunérés et même d'aider quelqu'un dans son travail, pour autant que le médecin l'y autorise. Les conditions sont quand même que le travail soit léger et ne porte pas préjudice à la guérison du malade. Si vous allez aider quelques heures dans un magasin ou le café d'un ami, il ne devrait pas y avoir de problème. Par contre, si vous aidez sur un chantier et portez des charges lourdes, cela pourrait poser soucis. Ce qui est très mal vu pendant une période d'inactivité est de pratiquer une activité concurrente à son employeur, même sur base indépendante.

J.S (Trad: Ca.L)

En savoir plus sur:

Nos partenaires