LVMH se paie le luxe de croître au Japon

18/10/11 à 18:46 - Mise à jour à 18:46

Source: Trends-Tendances

LVMH, non content d'enregistrer des ventes en hausse de 17,6 % au 3e trimestre, progresse à nouveau au Japon. Tout un symbole.

LVMH se paie le luxe de croître au Japon

© Reuters

En dépit de la tempête financière actuelle, LVMH, propriétaire de marques prestigieuses comme Louis Vuitton et Guerlain, a confirmé mardi que le luxe ne connaissait pas la crise, avec même une reprise de la consommation de ses produits au Japon.

Finances. "Le troisième trimestre confirme la tendance observée depuis le début de l'année", a souligné le leader mondial du luxe. Les ventes de LVMH ont progressé de 17,6 %, à 6,01 milliards d'euros, sur cette période, pourtant marquée par de fortes secousses sur les Bourses mondiales et des craintes sur la croissance mondiale.

LVMH, qui détient de vénérables maisons allant de Givenchy aux parfums Christian Dior en passant par les champagnes Moët & Chandon, a aussi déjoué, au troisième trimestre, tous les pronostics anticipant un ralentissement de sa croissance interne. Celle-ci s'est élevée à 15 %, un niveau aussi élevé qu'en 2010 (+ 14 %), année de bénéfices records.

Géographie. Le groupe de Bernard Arnault affiche une santé insolente aussi bien dans les marchés matures (Europe, Etats-Unis) que dans les zones émergentes (Asie), où la croissance se poursuit à un rythme ralenti. Le retournement de la tendance au Japon est le symbole de la dynamique du géant français. Pour la première fois depuis plus de deux ans, l'entreprise y fait état d'"un retour à la croissance".

Activités. Toutes les branches d'activités du groupe se portent bien, à l'instar de la maroquinerie et la mode, tirée par la "vache à lait" Louis Vuitton. La griffe phare, qui représente 60 % des profits de LVMH, affiche toujours une croissance de plus de 10 % de ses ventes.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires