Luminus: grèves perlées à prévoir après 14 licenciements

06/07/17 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Belga

Des grèves perlées sont à prévoir durant les deux prochains mois chez Luminus si la direction ne répond pas à l'appel d'une conciliation, annonce la CNE. Le syndicat chrétien prend "comme une déclaration de guerre" les justifications de la direction sur le licenciement de 14 collaborateurs pour raisons économiques sans concertation sociale.

Luminus: grèves perlées à prévoir après 14 licenciements

© Belga

Depuis le licenciement collectif survenu le 29 juin dernier de ces 14 travailleurs issus des services informatique et de vente, la CNE dénonce le non-respect de la concertation sociale "sans aucun rappel à l'ordre de la fédération patronale du secteur présidée par Grégoire Dallemagne, le patron de Luminus", insiste la CNE.

L'entreprise répond avoir respecté la convention en vigueur dans le secteur depuis 1962 ou à tout le moins son esprit en ce qui concerne la mobilité interne. La CNE ne décolère pas et considère ces propos comme une "déclaration de guerre".

Si le confit est actuellement limité à Luminus, qui emploie 900 personnes, il risque à la rentrée de s'étendre à l'ensemble du secteur tant wallon que flamand. "L'ensemble des entreprises du secteur va être informé et des comités nationaux de concertation vont être mis en place", assure la CNE qui craint que l'absence de réaction des patrons des autres entreprises ne mette à mal à très court terme l'emploi en employant les mêmes méthodes que Luminus.

Après la grève survenue le 3 juillet au centre administratif de l'îlot Saint-Michel de Liège, une action similaire concernait ce 5 juillet, le même site ainsi que la centrale EDF de Seraing.

Nos partenaires