Lufthansa sauvera sa filiale... sous condition

15/03/12 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Trends-Tendances

Lufthansa a décidé d'injecter jusqu'à 140 millions d'euros dans le capital de sa filiale autrichienne en difficulté, Austrian Airlines, à condition que son plan de restructuration, actuellement dans l'impasse, soit appliqué.

Lufthansa sauvera sa filiale... sous condition

Lufthansa vient au secours d'Austrian Airlines... sous condition

Lufthansa a annoncé jeudi avoir décidé d'injecter jusqu'à 140 millions d'euros dans le capital de sa filiale autrichienne en difficulté, Austrian Airlines, à condition que son plan de restructuration, actuellement dans l'impasse, soit appliqué. La compagnie allemande a aussi décidé de vendre les 11 Boeing 737 d'Austrian Airlines et de les remplacer par sept appareils Airbus A320 en crédit-bail, a ajouté Christoph Franz, patron du groupe Lufthansa.

"Ces décisions doivent être un signal fort du soutien au programme de restructuration d'Austrian Airlines", a-t-il précisé lors de la conférence bilan du groupe à Francfort, jugeant que la situation de la filiale autrichienne était "critique".

L'an dernier, Austrian Airlines (AUA) a accusé une perte opérationnelle de 62 millions d'euros à peine mieux qu'en 2010 (- 66 millions d'euros). La compagnie employait au 31 décembre dernier 6777 salariés.

"En contrepartie, nous attendons une contribution impérative des partenaires sociaux et des syndicats du personnel navigant et des concessions importantes" afin de mettre au point des conditions de travail "conformes au marché et plus compétitives", a prévenu Christoph Franz.

Lufthansa s'attend à une baisse du résultat opérationnel en 2012

La première compagnie aérienne européenne a dit jeudi attendre, pour l'exercice 2012, un bénéfice opérationnel "d'environ 500 millions d'euros", contre 820 millions d'euros l'an dernier, précisant que le montant exact dépendra du prix du carburant.

A propos du résultat net, le groupe indique, dans son rapport d'activité 2011, qu'il table sur "un meilleur résultat net part du groupe" en 2012, ce qui laisse espérer un bénéfice. La société a subi l'an dernier une perte nette de 13 millions d'euros, imputable en particulier à une charge de 285 millions liée à son ex-filiale British Midlands.

Lufthansa Group, qui englobe les compagnies Lufthansa mais aussi Swiss et Austrian Airlines, prévoit une augmentation de 2 % en termes de siège-kilomètre offert. La filiale de fret, Lufthansa Cargo, maintiendra quant à elle ses capacités à leur niveau de 2011.

Lufthansa avait publié ses résultats le 7 mars mais sans donner de prévisions. Ces résultats ont surtout souffert des pertes de sa filiale britannique, cédée fin décembre à IAG, groupe qui chapeaute British Airways et Iberia.

"Nous sommes décidés à nous maintenir dans le groupe mondial de tête à l'avenir", a commenté Christoph Franz, cité dans un communiqué. "Nous pouvons y arriver en ne comptant que sur nos propres forces, écrit Lufthansa dans son rapport d'activité. Il faudra affronter de grands défis. L'évolution du prix du pétrole joue un rôle important pour les coûts du groupe. Mais il existe aussi des défis d'ordre interne, par exemple la négociation salariale à venir."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires