Lufthansa relève sa prévision de bénéfice d'exploitation ajusté pour 2016

19/10/16 à 21:51 - Mise à jour à 21:51

Source: Belga

Le groupe aérien allemand Lufthansa a indiqué mercredi soir relever sa prévision de bénéfice d'exploitation ajusté pour 2016 à un "niveau approximativement équivalent à celui de l'année précédente", quand il s'était affiché à 1,8 milliard d'euros.

Lufthansa relève sa prévision de bénéfice d'exploitation ajusté pour 2016

© Belga Image

Lufthansa retrouve ainsi l'objectif qui était le sien avant l'avertissement sur résultats réalisé le 20 juillet dernier, notamment grâce à une augmentation meilleure que prévue en septembre des réservations sur le segment des voyages d'affaire, a expliqué le groupe dans un communiqué.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le bénéfice d'exploitation ajusté s'est monté à 1,67 milliard d'euros, contre 1,69 milliard sur la même période l'année précédente. "Les mesures de réduction de capacité engagées après la baisse des réservations de long terme ont réussi", ajoute Lufthansa, qui note toutefois que "les incertitudes politiques et économiques continuent de peser de manière significative sur les réservations à long terme, en particulier sur les long-courriers vers l'Europe".

Publié quelques jours après l'attentat du 14 juillet à Nice, qui a fait 86 victimes, l'avertissement sur résultats était justement basé sur ces incertitudes économiques et politiques "causées par les attentats répétés en Europe". "La prévision des réservations à court terme reste donc difficile et peut entraîner une volatilité importante des bénéfices à l'avenir", prévient Lufthansa, qui présentera ses résultats détaillés le 2 novembre. Sur les neufs premiers mois de l'année, son chiffre d'affaires s'est élevé à 23,9 milliards d'euros, un peu moins que l'année dernière sur la même période (24,3 milliards d'euros). Au quatrième trimestre, Lufthansa s'attend à un chiffre d'affaires à taux de change constant en baisse de 7 à 8%, soit un peu plus que prévu en juillet, et ce bien que ses coûts de carburant soient attendus en baisse de 140 millions d'euros au dernier trimestre.

En savoir plus sur:

Nos partenaires