Lufthansa annulera 26 vols de et vers Bruxelles vendredi

06/09/12 à 12:51 - Mise à jour à 12:51

Source: Trends-Tendances

La compagnie aérienne Lufthansa, qui sera confrontée vendredi à une grève de 24 heures de ses hôtesses et stewards, annulera vendredi 26 vols de et vers Bruxelles. Il s'agit de liaisons avec Francfort et Munich. En prévision de la grève, Lufthansa a annulé par avance deux tiers de ses vols, soit 1.200 vols.

Lufthansa annulera 26 vols de et vers Bruxelles vendredi

© Epa

Les débrayages concerneront les aéroports de Francfort, le premier noeud aérien de la compagnie et troisième aéroport européen, ainsi que ceux de Berlin, Munich, mais aussi Düsseldorf, Stuttgart et Hambourg.La grève des hôtesses et stewards de Lufthansa s'est durcie avec l'annonce d'un arrêt de travail de 24 heures pour vendredi, contraignant la première compagnie aérienne allemande à annuler par avance les deux-tiers de ses vols.

Le syndicat Ufo a annoncé mercredi soir un mouvement de grève nationale sans précédent de 24 heures, soit de jeudi minuit à vendredi minuit si la compagnie n'acceptait pas ses revendications.

Les débrayages concerneront les aéroports de Francfort , le premier noeud aérien de la compagnie et troisième aéroport européen, ainsi que ceux de Berlin, Munich, mais aussi Düsseldorf, Stuttgart et Hambourg.

Lufthansa a annulé 1.200 vols vendredi, soit les deux-tiers de son trafic. La compagnie prévoit d'assurer le reste avec ses filiales non concernées par le mouvement social, comme Swiss, Austrian Airlines, Brussels Airlines, Germanwings ou Eurowings.

En prévision des perturbations à venir, Lufthansa a déjà supprimé environ 50 vols prévus jeudi.

Le mouvement de grève entamé la semaine dernière s'est progressivement durci. Il a démarré vendredi avec un premier débrayage de huit heures à l'aéroport de Francfort. De nouveaux arrêts de travail ont eu lieu mardi à Francfort, ainsi qu'à Berlin-Tegel et Munich, causant l'annulation de centaines de vols.

Ufo, qui revendique l'adhésion d'environ deux-tiers des quelque 18.000 hôtesses et stewards de la compagnie, réclame notamment une hausse de salaire de 5% sur 12 mois à compter d'avril 2012, après trois ans de stagnation.

Le syndicat rejette aussi catégoriquement le recours à du personnel de cabine intérimaire à bord d'appareils de la Lufthansa, ce que la compagnie allemande a commencé à faire depuis juin.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires