Liège jette le gant concernant l'ouverture dominicale des commerces

23/03/15 à 20:17 - Mise à jour à 20:17

Source: Belga

La Ville de Liège a décidé de mettre entre parenthèses son projet de promouvoir l'ouverture de ses magasins tous les premiers dimanches du mois, face au peu d'enthousiasme manifesté par les commerçants. Ceux-ci restent toutefois libres d'ouvrir leurs portes.

Liège jette le gant concernant l'ouverture dominicale des commerces

© Belga

Lundi en début de soirée, les élus se rendant au conseil communal ont eu droit à un comité d'accueil devant l'hôtel de ville. Une dizaine de militants de la CNE étaient venus leur rappeler qu'ils étaient contre l'ouverture dominicale des commerces le dimanche, affirmant que les travailleurs n'étaient pas favorables à cette éventualité.

En séance du conseil communal, répondant à une interpellation de l'opposition MR, l'échevine du Développement économique, Maggy Yerna, a annoncé que la Ville mettait entre parenthèses son projet de promouvoir l'ouverture des commerces tous les premiers dimanches du mois, en fédérant également le secteur du tourisme, les musées et les exploitants de parkings pour "drainer et fidéliser un public venant à Liège". La Ville aurait pris à sa charge les frais de publicité de l'opération.

Maggy Yerna a rappelé que Liège avait obtenu la reconnaissance comme ville touristique en janvier 2014. Depuis lors, les magasins peuvent ouvrir leurs portes le septième jour de la semaine. Or face à leur manque d'entrain, la Ville avait entamé une concertation avec eux et leur avait demandé de remplir un questionnaire.

Sur les 834 qui ont été envoyés aux commerces et les 454 aux établissements horeca, les taux de réponse furent respectivement de 23,6% et 4,19%. Les répondants étaient tantôt pour, tantôt contre. "Les résultats ne permettant pas de retirer un enseignement, et vu le financement important qui serait nécessaire, le collège a décidé de surseoir à ce projet et de laisser à chacun le choix d'ouvrir et d'assurer lui-même la visibilité de cette ouverture", a précisé l'échevine.

En savoir plus sur:

Nos partenaires