Liège Airport : "Il faut régionaliser l'aéroport de Zaventem !"

28/05/10 à 09:35 - Mise à jour à 09:35

Source: Trends-Tendances

Le fait que Brussels Airport soit toujours sous tutelle nationale crée une distorsion de concurrence car l'Etat fédéral est enclin à le favoriser par rapport aux aéroports régionaux", dénonce Liege Airport dans un mémorandum adressé au futur gouvernement. Une critique parmi d'autres... Le ministre Antoine s'y oppose et renvoie la direction de l'aéroport liégeois à sa vraie mission.

Liège Airport : "Il faut régionaliser l'aéroport de Zaventem !"

© Belga

Les dirigeants de Liege Airport critiquent, dans un mémorandum adressé au futur gouvernement fédéral, le fonctionnement des compétences aériennes toujours nationales et suggèrent d'achever la régionalisation du ciel belge, peut-on lire vendredi dans Le Soir.

Brussels Airport est un concurrent de Liège ou Charleroi, régionalisés comme Ostende et Anvers. Il n'y aurait plus de raison qu'il subsiste le seul sous tutelle nationale, "ce qui crée une distorsion de concurrence car l'Etat fédéral est enclin à le favoriser par rapport aux aéroports régionaux !", peut-on lire dans le mémorandum.

Liege Airport suggère également à la Région wallonne de refuser de contribuer davantage au coût du contrôle aérien par Belgocontrol, qualifié de trop cher et peu rentable.

Il critique également le fait que le "national" refuse depuis 10 ans que les contrôleurs aériens de Liège soient certifiés "radaristes", tout en plaidant pour que le contrôle aérien wallon continue d'être en partie opéré par les militaires.

Le mémorandum déplore en outre le fait que le trafic aérien se ferait toujours en faveur de Zaventem ou des opérateurs qui fréquentent les pistes ex-nationales.

Au cabinet d'André Antoine, ministre wallon de tutelle, on évite de commenter ce document, indique vendredi Le Soir...

André Antoine s'oppose à la régionalisation de l'aéroport de Bruxelles

[UPDATE] André Antoine, ministre wallon en charge des aéroports, s'est dit vendredi opposé à la régionalisation de l'aéroport national de Bruxelles. Il a en revanche plaidé pour une plus grande collaboration entre les aéroports belges. Les aéroports wallons sont toujours prêts à accueillir une partie du trafic que Brussels Airport ne peut assumer, a-t-il souligné dans un communiqué.

Le ministre fait en outre remarquer que les partis francophones ont toujours veillé à un développement équilibré de l'aéroport de Bruxelles : "Il n'est donc pas question d'un transfert unilatéral de cet aéroport vers la Région flamande, ce qui lèserait les intérêts de Bruxelles et de Wallonie !"

André Antoine tance par ailleurs les responsables de l'aéroport de Liège, qui ont préconisé cette régionalisation complète des aéroports en Belgique : "La mission qui leur est assignée consiste à veiller au développement de Liege Airport, premier aéroport de fret belge, et non de se lancer dans des débats communautaires stériles sur la régionalisation de Brussels Airport, de Belgocontrol, du transport aérien et de l'espace aérien belge."

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires