Les vols bon marché tués par le pétrole cher

07/02/11 à 10:23 - Mise à jour à 10:23

Source: Trends-Tendances

Le pétrole de plus en plus cher met fin à l'ère des vols bon marché. Après avoir baissé de 2004 à 2008 sous l'effet des low-cost, les prix sont remontés de 43 % depuis lors. Et d'autres hausses sont à attendre.

Les vols bon marché tués par le pétrole cher

© Thinkstock

Le prix d'un ticket d'avion a augmenté l'an dernier de 10 % en moyenne, ressort-il de l'enregistrement mensuel des prix du SPF Economie, écrit lundi De Morgen. En trois ans, l'augmentation des prix a atteint 43 % et d'autres augmentations de prix sont à attendre des grandes compagnies aériennes, selon le quotidien.

Le SPF Economie s'appuie sur un échantillon représentatif de vols court- et long-courriers, avec des retours en classe économique. L'évolution des prix est suivie chaque mois. Il ressort de cet indicatif qu'entre 2004 et 2008, la moyenne des prix des vols a piqué du nez, une conséquence de la percée des compagnies low-cost. Le baromètre des prix a ainsi baissé de 100 en 2004 à moins de 70 en février 2008.

Depuis lors, cependant, les prix sont repartis à la hausse, augmentant notamment de 10 % l'an dernier, de sorte que le baromètre se trouve de nouveau à 100, selon De Morgen. Si l'on tient compte de l'inflation, prendre l'avion est donc toujours moins cher qu'en 2004.

La rapide augmentation des prix du pétrole, stimulée par l'incertitude en Egypte, provoque cependant des hausses de la facture carburant des compagnies. Or, le carburant intervient pour 27 % à 40 % des cours opérationnels d'une compagnie aérienne. Bref, le pétrole de plus en plus cher met fin à l'ère des vols bon marché.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires