Les ventes de Toyota s'effondrent à cause du séisme

02/08/11 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Trends-Tendances

Le constructeur d'automobiles japonais a vendu un tiers de voitures de moins dans le monde et a dégagé un bénéfice de seulement 10 millions d'euros au premier trimestre, soit 99,4% de moins qu'un an plus tôt.

Les ventes de Toyota s'effondrent à cause du séisme

© Reuters

Le principal constructeur d'automobiles japonais, Toyota, a annoncé mardi que ses ventes avaient chuté au premier trimestre à cause du séisme du 11 mars, plombant ses profits, mais a relevé ses prévisions annuelles en misant sur une production dopée. Entre le 1er avril et le 30 juin, le groupe n'a dégagé qu'un bénéfice net de 1,16 milliard de yens (10 millions d'euros), 99,4% de moins qu'un an plus tôt. Son résultat opérationnel, nettement bénéficiaire l'an passé, est tombé largement dans le rouge, avec un déficit de quelque 108 milliards de yens (940 millions d'euros).

Toyota a vendu un tiers de voitures de moins dans le monde, ses affaires étant particulièrement mauvaises au Japon (-40%) et aux Etats-Unis, (-47%), ses deux principaux marchés. Son chiffre d'affaires a plongé en conséquence de 29,4%, à 3.441 milliards de yens (30 milliards d'euros).

Le constructeur a subi le plongeon de sa production mondiale, amputée d'un tiers en raison des répercussions du séisme de magnitude 9 qui a dévasté la région du Tohoku (nord-est du Japon) le 11 mars.

Non seulement certains de ses sites d'assemblage ont été endommagés dans l'archipel, mais l'approvisionnement en pièces détachées de ses usines du monde entier a été entravé par les dommages subis par ses fournisseurs du Tohoku. La production a néanmoins repris depuis et s'est rapprochée en juin de son rythme de l'an passé.

Toyota compte mettre les bouchées doubles pour rattraper son retard: il compte désormais produire 7,72 millions de véhicules sur l'ensemble de l'exercice d'avril 2011 à mars 2012, 330.000 de plus que dans ses plans annoncés en juin. Au Japon seul, le constructeur a décidé d'embaucher de 3 à 4.000 ouvriers sous contrat temporaire à partir de juillet pour renforcer ses unités.

Il veut ainsi approvisionner en temps et en heure ses concessionnaires démunis pendant des semaines, afin d'élever ses ventes qu'il espère voir atteindre 7,45 millions, soit 150.000 de plus que dans ses prévisions initiales.

Promettant en outre de réduire ses coûts, malgré le handicap du yen fort, le groupe a relevé ses prévisions financières annuelles: il escompte désormais un chiffre d'affaires de 19.000 milliards de yens (contre 18.600 milliards de yens dans ses prévisions du 10 juin).

Il espère en outre dégager un bénéfice opérationnel de 450 milliards de yens (contre 300 milliards auparavant) et un bénéfice net de 390 milliards (280 milliards).

Lexpansion.com

En savoir plus sur:

Nos partenaires