Les trois Régions se mobilisent pour assurer un avenir à Audi Forest

10/09/15 à 19:20 - Mise à jour à 19:20

Source: Belga

Les Régions du pays planchent depuis quelques semaines sur les moyens d'encourager le constructeur automobile allemand Audi à choisir définitivement son site belge pour la production d'un nouveau modèle qui devrait succéder à celle du modèle A1.

Les trois Régions se mobilisent pour assurer un avenir à Audi Forest

© BELGA

Le dossier était à l'ordre du jour du gouvernement bruxellois qui semble d'être accordé sur les mesures de soutien au développement de l'emploi dans l'innovation automobile. Dans un communiqué commun, les cabinets des ministres bruxellois Rudi Vervoort (ministre-président), Didier Gosuin (Emploi) et Fadila Laanan (Formation - CoCof), ont précisé que le gouvernement bruxellois avait réuni autour de la table les trois Régions "afin d'apporter leur plein soutien à la volonté d'Audi d'implanter sur son site belge la production du nouveau modèle électrique". Le directoire d'Audi doit se prononcer sur ces intentions en octobre prochain.

Autour de la table, la Région flamande était représentée par le ministre de l'Economie, du Travail et de l'innovation, Philippe Muyters, et la Wallonie par la ministre de l'Emploi et de la Formation, Eliane Tillieux. Selon les ministres bruxellois, le véhicule électrique permettrait de répondre aux nouvelles normes d'émission qui entrent en vigueur à partir de 2020 et de procéder à des engagements supplémentaires en plus du maintien des 2.600 travailleurs en place.

En cas de feu vert du directoire, le groupe Audi investirait plus de 600 millions pour la modernisation du site belge. Le soutien des pouvoirs publics régionaux à ce projet viserait quant à lui principalement à accompagner le développement d'un savoir dans ces nouvelles technologies industrielles et la formation de l'ensemble des travailleurs actuels et à venir afin que les équipes soient qualifiées durablement pour la production du nouveau modèle dès 2018.

Toujours d'après les trois ministres bruxellois, il s'agit aussi d'une opportunité pour l'ensemble des acteurs à Bruxelles et en Belgique de développer des synergies entre les pôles technologiques régionaux dans des domaines innovants et à fort potentiel dans le secteur automobile et de profiler le site belge comme l'un des leaders européens en termes de recherche, équipements de formation et compétences des travailleurs en lien avec la production de véhicules électriques et les technologies y liées.

"Face à cette opportunité, une large et inédite mobilisation s'est donc mise en place entre les trois Régions afin de partager l'effort tenant compte de la provenance des travailleurs et l'impact suprarégional de l'avenir d'Audi. Cette aide concertée des pouvoirs publics régionaux s'inscrirait dans un partenariat avec l'entreprise dans la mesure où elle serait liée au maintien du nombre actuel d'emplois au sein de l'entreprise ainsi qu'à une collaboration formalisée avec les Services publics d'emploi et de formation", ont précisé leurs cabinets par ailleurs.

En savoir plus sur:

Nos partenaires