Les tour-opérateurs résistent mal aux réservations sur internet

18/09/14 à 14:36 - Mise à jour à 14:36

Source: Belga

Durant la saison estivale 2014, qui court jusque fin octobre, les Belges ont réservé 1,8 million de vacances auprès des tour-opérateurs, soit une diminution de 3,2% par rapport à l'année dernière et une sixième baisse successive.

Les tour-opérateurs résistent mal aux réservations sur internet

© V.G.

Bien que le nombre de réservations a chuté à son plus bas niveau depuis la fin des années '90, les tour-opérateurs ne sont pas mécontents, a indiqué jeudi l'Association of Belgian Tour Operators (ABTO) lors d'une conférence de presse.

Le vice-président de l'ABTO, Geert Raes, estime que les clients adoptent des comportements de plus en plus "hybrides", s'adressant à une diversité de canaux pour réserver les différents éléments de leur voyage (vol, hôtel, location de voiture, ...), séparément ou dans un forfait. "Ces clients ne sont pas repris dans les chiffres alors qu'ils font souvent appel à un ou plusieurs tour-opérateurs", explique-t-il. Pour cette raison, l'association parle de chiffres stables. Après un fort pic de réservations tôt dans l'année, les élections et la campagne des Diables Rouges à la Coupe du Monde ont provisoirement tempéré l'engouement.

Une reprise a été observée pendant la période des last minute, précise l'ABTO. Les voyages long courrier ont connu une augmentation (+10%) durant l'été. Les Etats-Unis et la République Dominicaine sont les destinations enregistrant la plus forte croissance grâce à une augmentation de capacité des sièges. Les meneurs pour les vacances en avion restent la Turquie, l'Espagne et la Grèce. Toutefois, les précédents avis négatifs sur Sharm el Sheikh ont, comme prévu, fait baisser de moitié environ les chiffres pour l'Égypte.

Les vacances en voiture (-8%) et les city-trips (-9,9%) ont quant à eux chuté. La France reste la destination la plus prisée des Belges pour s'y rendre en voiture. En ce qui concerne les city-trips, Lisbonne, Venise et Madrid sont en augmentation alors que d'autres villes sont en diminution. Londres, Paris et Barcelone sont toujours dans le top 3.

Geert Raes s'attend à ce que la tendance à la baisse se stabilise, mais "aucune augmentation fondamentale n'est prévue pour les années à venir".

Les réservations pour le prochain hiver ont bien débuté. Grâce au succès grandissant des promotions pour les réservations précoces, les membres de l'association en enregistrent actuellement 14% de plus que l'année dernière (total de 150.000 réservations à la fin août), observant une forte augmentation de l'intérêt des clients pour les vacances d'hiver au soleil. Les trajets en avion enregistrent une croissance de 25,4%, la Turquie et l'Espagne jouissant d'une belle augmentation et l'Égypte retrouvant un certain intérêt après l'assouplissement de l'avis de voyage.

Les sports d'hiver (+2,8%) accusent un léger recul pour les Alpes françaises mais sont récompensés par la croissance de l'attrait pour la glisse en Italie et en Suisse. Enfin, la forte augmentation des city-trips (+39,8%) est valable tant pour les réservations en avion qu'en train et en voiture. Londres, Paris, Rome et Barcelone sont en tête. Geert Raes prévoit "une augmentation de quelques pour cent" sur l'entièreté de cet hiver.

L'association a par ailleurs appelé les autorités à éviter que les vacances de Carnaval coïncident avec celles de nos pays environnants, entraînant une diminution des chambres disponibles et une augmentation des prix. L'ABTO dit représenter quelque 90% du marché des voyages organisés en Belgique, pour un chiffre d'affaires total de 2,18 milliards d'euros, et emploie environ 1.740 professionnels du voyage.

En savoir plus sur:

Nos partenaires