Les syndicats du non-marchand défilent en front commun à Namur

28/04/17 à 11:24 - Mise à jour à 11:27

Source: Belga

(Belga) Les syndicats du non-marchand défilent en front commun, vendredi matin, dans les rues de Namur. Les manifestants demandent au gouvernement wallon de prendre des décisions concrètes pour améliorer les conditions de travail du secteur.

Quelque 3.000 personnes sont présentes à Namur, d'après les syndicats. "La Fédération Wallonie-Bruxelles et le Fédéral ont promis des accords d'ici l'été. Le gouvernement wallon, lui, ne nous a donné aucune réponse concernant des négociations entamées en 2000", explique Eric Dubois, responsable CGSLB. Les revendications sont liées au processus d'harmonisation entre les entités fédérées et le secteur fédéral, qui n'est toujours pas mis sur pied dans sa totalité 17 ans plus tard, dénoncent les syndicats. En 2011, un dernier accord a été signé, mais il est jugé insuffisant par les travailleurs, qui ont déposé en 2015 un cahier de revendications à la Région wallonne. Les syndicats souhaitent notamment une baisse du temps de travail d'une heure par semaine. "Cette diminution doit évidemment être couplée à des embauches compensatoires", ajoute Eric Dubois. Le front commun dénonce aussi l'absence d'accords interprofessionnels dans le secteur. Une délégation doit être reçue à 11h00 par le ministre de l'Action sociale, Maxime Prévot, et la ministre de l'Emploi Eliane Tillieux. Les syndicats espèrent parvenir à un calendrier de rencontres et à un budget réel pour le secteur. (Belga)

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires