Les subsides des compagnies aériennes, la nouvelle guerre du Golfe

09/12/15 à 14:52 - Mise à jour à 14:46

La compagnie Emirates, basée à Dubaï, s'attaque à un plan annoncé par la Commission européenne, pour revoir le contexte concurrentiel du marché aérien. Les compagnies du Golfe sont accusées de bénéficier de subsides alors que leurs concurrents de l'UE ne peuvent en recevoir.

Un bras de fer se dessine entre la Commission européenne et les compagnies du Golfe, Emirates, Etihad et Qatar Airways, et, sans doute, Turkish Airlines. Toutes les quatre sont très actives en Belgique. La Commission a annoncé cette semaine la mise en place d'un nouveau package de règles pour le secteur aérien, un plan stratégique pour assurer la croissance du secteur. Parmi les sujets à l'ordre du jour figure une négociation avec certains états hors de l'UE dont les transporteurs font une concurrence très rude aux compagnies européennes.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Inscrivez-vous afin de pouvoir lire 4 articles gratuits par mois.

Nos partenaires