Les soldes démarreront-ils plus tôt que le 30 juin ?

13/06/12 à 16:19 - Mise à jour à 16:19

Source: Trends-Tendances

Zeb anticipe à nouveau les soldes cette année. Pour le patron de la fédération Comeos, il est grand temps de clarifier la situation : "Cela va dans tous les sens. Aucun commerçant ne sait, quand il organise une action commerciale, s'il est en infraction !"

Les soldes démarreront-ils plus tôt que le 30 juin ?

© Image Globe

La chaîne de vêtements Zeb (qui possède 30 magasins en Flandre) relance le débat sur les soldes en anticipant, dès ce vendredi, la période des soldes, rapportent mercredi plusieurs quotidiens flamands. Un acte que dénonce les organisations d'indépendants SNI et Unizo, l'estimant contraire à la législation sur les soldes.

Pour Dominique Michel, administrateur délégué de Comeos, la fédération belge du commerce, il est grand temps de clarifier la situation : "Cela va dans tous les sens. Aucun commerçant ne sait, quand il organise une action commerciale, s'il est en infraction !" Interview.

Que dit la loi exactement en matière de soldes ?

La loi sur les pratiques de commerce a été modifiée en mai 2010. Celle-ci a ramené la période des pré-soldes (période pendant laquelle aucun rabais n'est permis) de huit à six semaines. Mais plusieurs enseignes, dont Zeb, l'ont contestée en justice, estimant que celle-ci était contraire au droit européen ayant trait à la protection du consommateur.

Craignez-vous que d'autres chaînes de vêtements anticipent également les soldes ?

Ce n'est pas la première fois que Zeb le fait. C'est à présent à la Cour de cassation de déterminer si le système actuel belge dépend non de la protection du consommateur et s'il est dès lors contraire au droit européen. En attendant, il faut respecter la loi mais on ne peut empêcher une entreprise de contester la loi.

Il est grand temps de clarifier la situation ! Car cela fait plus de deux ans que la nouvelle loi est entrée en vigueur et l'on nage en plein surréalisme. Un exemple : la loi autorise de vendre trois pantalons pour le prix de deux en période de pré-soldes ! Chacun essaie, via des braderies notamment, d'anticiper par des moyens légaux la période officielle des soldes.

Est-ce parce que le secteur de la mode est sous pression que le débat sur les soldes refait surface ?

L'année n'a pas bien démarré dans le secteur de la mode. Entre janvier et avril 2012, les volumes ont diminué de 0,7 % alors qu'ils étaient en croissance de 2,8 % en 2011. Les commerçants vendent moins et le stress commence à se faire sentir.

Propos recueillis par Sandrine Vandendooren

En savoir plus sur:

Nos partenaires