Les salaires dans le secteur privé également bientôt indexés

01/04/16 à 16:39 - Mise à jour à 16:39

Source: Belga

Les salaires dans différents secteurs du privé, dont l'important secteur bancaire, seront bientôt indexés en raison de la forte inflation actuelle. Des dizaines de milliers de travailleurs devraient ainsi voir leurs salaires être augmentés durant le mois de mai, ressort-il de calculs du prestataire de services de ressources humaines SD Worx.

Les salaires dans le secteur privé également bientôt indexés

© istock

L'indice-pivot devrait être franchi plus tôt que prévu à cause d'une inflation plus importante qu'attendue. Alors que le Bureau du Plan tablait sur un dépassement en juillet, celui-ci pourrait avoir lieu un ou deux mois plus tôt. Les allocations sociales et les salaires des fonctionnaires seront dès lors revus à la hausse un et deux mois après le dépassement.

Cette forte inflation (2,24% en mars) n'épargne pas non plus le secteur privé. "Cela est particulièrement le cas pour les salaires dans des secteurs où ils sont indexés mensuellement ou tous les deux mois", explique Geert Vermeir, manager du centre de connaissances juridiques de SD Worx.

Le saut d'index sera ainsi de l'histoire ancienne pour ces secteurs dès le mois prochain. Les salaires seront donc adaptés à l'inflation durant le mois de mai. Pour les travailleurs du secteur bancaire, l'un des plus importants du pays, les salaires augmenteront de 0,29% en avril, selon les prévisions du prestataire de services RH.

En juillet, ils bondiront de 0,65% et de 0,27% en septembre. Un même phénomène devrait toucher les entreprises fournissant de l'électricité et du gaz: +0,28% en mai et +0,31% en juin. La forte inflation actuelle implique un relèvement des salaires plus rapide et plus important. Ce qui se reflète particulièrement au sein de la CP 200, la commission paritaire auxiliaire pour employés, qui concerne plus de 400.000 travailleurs.

Les salaires y sont adaptés chaque année en janvier. Si SD Worx envisageait auparavant une augmentation de 0,94% en janvier 2017, le prestataire de services RH évoque maintenant une hausse de 1,69%, qui tient compte de la forte inflation que l'on a connue en mars.

En savoir plus sur:

Nos partenaires