Les retraités canadiens, nouveaux actionnaires de Brussels Airport ?

22/06/11 à 13:48 - Mise à jour à 13:48

Source: Trends-Tendances

Macquarie Airports veut échanger, avec le fonds de pension canadien OTTP, ses 39 % de Brussels Airport contre une participation dans l'aéroport de Sydney et plus de 625 millions d'euros en liquide.

Les retraités canadiens, nouveaux actionnaires de Brussels Airport ?

© Reuters

L'australien Macquarie Airports a annoncé mercredi avoir entamé des "négociations exclusives" avec le fonds de pension canadien OTTP (Ontario Teacher's Pension Plan Board, ou Régime de retraite des enseignantes et des enseignants de l'Ontario) en vue d'une possible cession de ses participations minoritaires dans les aéroports de Bruxelles et de Copenhague.

En échange, le fonds de pension canadien mettrait sur la table une participation de 11,02 % dans l'aéroport de Sydney ainsi que la somme de 850 millions de dollars australiens en cash.

MAp dispose d'une participation de 39 % dans Brussels Airport et de 30,8 % dans les aéroports de Copenhague. La société australienne dispose également déjà d'une part de 74 % dans l'aéroport de Sydney.

Il n'y a pas de certitude qu'un accord puisse être conclu, avertit en substance Macquarie Airports dans un communiqué publié dans la nuit de mardi à mercredi, tout en précisant qu'une annonce serait faite, le cas échéant, en temps voulus.

Avec un actif net sous gestion de 107,5 milliards de dollars, OTTP est le plus important régime de retraite s'adressant à une seule profession au Canada. Il s'agit d'une société indépendante qui place l'actif de la caisse et administre les rentes de retraite des 295.000 enseignants actifs et retraités de l'Ontario, précise son site Internet.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires