Les résultats de Bayer plombés par des risques juridiques liés aux OGM

28/10/10 à 09:37 - Mise à jour à 09:37

Source: Trends-Tendances

Le groupe de chimie et pharmacie allemand Bayer a dû passer au troisième trimestre une importante provision pour des risques juridiques liés notamment à un riz génétiquement modifié, sapant des résultats plutôt flatteurs par ailleurs.

Les résultats de Bayer plombés par des risques juridiques liés aux OGM

© Epa

Le bénéfice net du groupe a atteint 280 millions d'euros (+12,4%), beaucoup moins que ce qu'attendaient les analystes. L'activité a pourtant bien progressé, avec un chiffre d'affaires meilleur qu'escompté, notamment dans la chimie.

Mais l'inventeur de l'aspirine a dû passer des provisions de 436 millions d'euros pour des risques juridiques aux Etats-Unis. Près de 90% de cette somme doit être consacrée à trouver des accords à l'amiable dans des procédures contre son riz OGM LL Rice.

En avril, Bayer a été condamné en première instance à payer 48 millions de dollars à des cultivateurs et négociants en riz qui s'estimaient lésés par des restrictions à l'importation mises en place en 2006 par l'Union européenne après la découverte d'OGM dans du riz américain.

Ces OGM provenaient d'une expérience menée jusqu'en 2001 par la branche phytosanitaire du français Aventis, ensuite rachetée par Bayer. Ces plants expérimentaux, qui n'ont jamais été commercialisés, avaient contaminé des cultures traditionnelles.

Le reste des provisions doit couvrir les frais d'avocats de Bayer dans des affaires concernant la pilule contraceptive Yaz/Jasmine, l'un de ses médicaments phares, que des milliers d'Américaines accusent d'augmenter les risques de thrombose.

Les ventes de Yaz souffrent par ailleurs de la concurrence des génériques.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires