Les relations économiques au beau fixe entre Wallonie et Texas

20/10/17 à 10:17 - Mise à jour à 10:17

Source: Belga

La mission économique wallonne au Texas, qui se termine ce vendredi, a permis en quelques jours la tenue de 240 entretiens économiques, académiques ou scientifiques entre Wallons et Texans. Autant de rencontres qui confirment, année après année, la richesse du partenariat noué entre l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers (Awex) et l'université Texas A&M.

Les relations économiques au beau fixe entre Wallonie et Texas

© istock

Au total, la mission wallonne comptait dans ses rangs des représentants d'une douzaine d'entreprises, de l'incubateur des sciences de l'ingénieur WSL ainsi que des responsables de l'université de Liège.

Sans certaines contingences liées à la bonne organisation de la mission, une vingtaine d'entreprises wallonnes auraient pu être du voyage au Texas, tant l'intérêt est grand, confie le directeur des partenariats technologiques à l'Awex, Philippe Lachapelle, qui devrait d'ailleurs revenir début 2018 dans l'Etat du sud des Etats-Unis avec d'autres entreprises wallonnes.

La mission économique a notamment vu la société namuroise Vésale Pharma, spécialisée dans les probiotiques, établir une filiale de recherche au Texas. La start-up liégeoise Dim3, active dans la médecine connectée, a également décidé de mettre sur pied une filiale texane, mais elle a en sus conclu un partenariat avec le St. Joseph Hospital de Bryan pour la réalisation d'une étude clinique et économique portant sur sa plateforme de suivi nutritionnel en temps de réel de patients en soins intensifs.

Enfin, Agro-Bio Tech (ULG) et Texas A&M ont décidé de collaborer dans la recherche en matière de valorisation non-énergétique de la biomasse en créant un laboratoire international virtuel.

"Depuis le début du partenariat entre Texas A&M et l'Awex, en 2005-2006, une centaine d'entreprises wallonnes sont venues ici au Texas et une dizaine d'entre elles ont lancé des activités aux Etats-Unis", poursuit Philippe Lachapelle, une des chevilles ouvrières de ces relations wallo-texanes qui dépassent même la cadre strictement économique.

La ville de Bastogne est en effet depuis peu jumelée avec la ville de College Station, où se situe le campus de Texas A&M, et la ville limitrophe de Bryan. Et une exposition temporaire organisée à Bastogne autour du parcours de cinq "Aggies", des anciens de l'université Texas A&M, ayant combattu lors de la bataille des Ardennes, certains y laissant leur vie, a traversé l'Atlantique pour intégrer les murs de l'université texane. L'exposition intégrera, à terme, un plus vaste musée.

Le Texas fait un peu figure d'eldorado avec sa puissance économique (l'Etat a le deuxième PIB des Etats américains après la Californie) et son environnement favorable au business. L'Etat du sud des Etats-Unis peut servir de tête de pont aux entreprises wallonnes, qui y profitent de l'éco-système particulièrement favorable créé par l'Awex et ses partenaires texans, pour accéder au gigantesque marché américain. Quant à Texas A&M, elle est l'une des plus importantes universités américaines avec plus de 68.000 étudiants. Elle est notamment spécialisée en santés animale et humaine et en ingénierie.

Nos partenaires