Les PME prudentes sur les engagements en 2012

02/01/12 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Trends-Tendances

Vingt-deux pour cent des PME belges s'attendent à travailler avec davantage de personnes d'ici la fin 2012, alors que ce taux était encore d'environ 30% l'an dernier.

Les PME prudentes sur les engagements en 2012

© Image Globe

Selon un sondage de la société de ressources humaines SD Worx mené auprès de 816 petites et moyennes entreprises, 13% des PME belges s'attendent à terminer l'année avec moins de collaborateurs qu'aujourd'hui, soit deux fois plus en comparaison aux 5,9% de l'année passée.

Les PME semblent donc plus prudentes en ce qui concerne leurs attentes en matière d'engagements par rapport à 2011.

C'est particulièrement le cas dans le secteur secondaire, sensible à la crise, où 68% espèrent pouvoir terminer l'année avec le même nombre de collaborateurs qu'aujourd'hui. Seules 18% s'attendent à une hausse de l'emploi, contre 33% l'an dernier.

Dans les secteurs tertiaire et quaternaire, 24% pensent donner du travail à plus de gens d'ici le 31 décembre 2012, contre 29% l'année passée.

Les entreprises ne sont pas seulement moins positives sur le nombre d'engagements, mais se prononcent également négativement quant au fait de combler rapidement les postes vacants. Toutefois, 42,6% des PME pensent que les emplois disponibles seront rapidement attribués.

Selon SD Worx, le doute existant sur l'attribution des emplois vacants semble fondé: 46% des entreprises interrogées éprouvent déjà pour l'instant des difficultés à combler les offres d'emploi actuelles. "Quelque 55% des PME flamandes ont pour le moment des postes vacants qui tardent à être attribués, contre 36,2% en Wallonie et à Bruxelles", indique-t-on.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires