Les PME dépensent-elles sans compter?

25/09/13 à 14:53 - Mise à jour à 14:53

Source: Trends-Tendances

Ce n'est pas tant le fait de dépenser sans faire attention, mais il semblerait que bien peu de PME prennent conscience des coûts cachés que génère un processus d'achat. Les "dépenses inutiles" découlent de cette méconnaissance.

Les PME dépensent-elles sans compter?

Selon Cyrille Littler, directeur général de Manutan-Overtoom Belgique, société spécialisée dans le matériel de bureau et dans les accessoires pour les entreprises, "ces (petites) entreprises ne s'appuient actuellement sur aucune politique d'achat cohérente et digne de ce nom. Le réflexe est simplement de rechercher le produit le moins cher. Cela peut paraître logique de prime abord. Il est en effet possible que l'on puisse ainsi commander le produit le plus économique, mais il ne faut pas perdre de vue le coût du processus de commande. Et, bien souvent, les sociétés oublient d'inclure ce facteur dans leurs évaluations. Pensez au temps perdu à rechercher les prix dans les catalogues de différents fournisseurs, à solliciter des offres, à comparer les prix, à réceptionner les différentes commandes, à traiter les multiples factures. Sans compter le nombre de personnes qui ont été monopolisées. Ce sont là des coûts en heures/homme et des tâches qu'on oublie de comptabiliser, mais qui, au bout du compte, déterminent bel et bien le coût final."

Afin d'aider les PME à optimiser et à rationaliser leurs achats, la société de matériel de bureaux et d' accessoires pour les entreprises a développé un outil, le TCO Calculator (Total Cost of Ownership). Pourquoi avoir mis un outil en place alors qu'une simple calculette aurait pu faire l'affaire ? Parce que justement le calcul n'est pas si simple à cause du nombre de paramètres en jeux ; selon Cyrille Littler, pas moins de 27 opérations/activités sont nécessaires pour commander un seul produit!

En ligne et gratuit, le TCO Calculator doit permettre à une PME de calculer très simplement le coût total réel qu'engendre l'achat d'un produit en se basant sur un certain nombre de paramètres (nombre de fournisseurs, de commandes, de réceptions, de factures, la fréquence,...) et sur les salaires de toutes les personnes impliquées dans le processus d'achat.

Et de renchérir : "Lorsque l'on répartit le prix total d'un achat, on s'aperçoit que le prix de revient réel du produit ne représente que 35% de la somme et que 65% du coût sont accaparés par le processus de commande. Quel que soit le processus d'achat mis à contribution et le type de société, les coûts réels d'acquisition peuvent osciller entre 70 et 150 euros par achat. Un lot de stylos-bille qui revient à 35 euros peut dès lors facilement coûter jusqu'à 100 euros."

Nos partenaires