Les pilotes et le direction de Brussels Airlines fixent un programme de conciliation

16/02/18 à 20:49 - Mise à jour à 20:50

Source: Belga

(Belga) Les actions de zèle des pilotes de Brussels Airlines sont mises sur pause. Syndicats et direction ont dégagé, vendredi, un agenda pour régler les problèmes soulevés au sujet des pensions et salaires. "C'est la dernière chance pour la direction d'amener une réelle solution", avertissent les syndicats.

La réunion s'est tenue au SPF Emploi à Bruxelles. "Des rendez-vous ont été fixés pour les mois à venir - jusque fin avril - les problèmes seront abordés point par point", a expliqué Paul Buekenhout (LBC-NVK) après la rencontre. Le représentant syndical évoque une "trêve", mais voit la fin du mois d'avril comme une vraie deadline. "La pression n'est pas partie, au contraire. C'est la dernière, l'ultime chance. Fin avril nous devons avoir des résultats concrets." Même son de cloche du côté de Filip Lemberecht du syndicat libéral ACLVB. Selon lui, sans résultats un préavis de grève ne pourra être évité. La direction de Brussels Airlines confirme la continuité des réunions de conciliation. "Nous nous sommes mis d'accord sur les point à aborder et nous avons fixé un calendrier pour cela", indique la porte-parole Wencke Lemmes. "Nous prenons tous les points au sérieux et ferons tout pour trouver des solutions." Les actions de zèle ont débuté il y a trois semaines. Les pilotes protestent contre une série de dossiers selon eux bloqués comme les pensions, le package salarial, l'équilibre travail-vie privée et les repas pour le personnel de bord. Selon Brussels Airlines, ces actions ont occasionné des retards, quotidiennement, de quelques minutes à un quart d'heure sur 20-30 vols. (Belga)

Nos partenaires