Les perspectives d'embauche au plus bas depuis 2 ans

12/06/12 à 07:54 - Mise à jour à 07:54

Source: Trends-Tendances

Le rythme des embauches devrait rester faible pendant l'été, neuf employeurs sur dix prévoyant de maintenir leurs effectifs au même niveau d'ici la fin du mois de septembre, indique le baromètre Manpower des perspectives d'emploi pour le troisième trimestre 2012 publié ce mardi.

Les perspectives d'embauche au plus bas depuis 2 ans

© Thinkstock

Sur les 751 employeurs belges interrogés fin avril par Manpower, seulement 5% prévoient d'engager des nouveaux collaborateurs d'ici la fin du mois de septembre contre 3% qui pensent supprimer des postes de travail.

"Après correction des variations saisonnières, la 'prévision nette d'emploi'- c'est-à-dire la différence entre les employeurs anticipant des créations d'emploi et ceux anticipant des diminutions d'emploi au sein de leur entreprise- s'élève à +2, son niveau le plus faible depuis le 1er trimestre 2010", constate Manpower dans un communiqué.

Les employeurs wallons se montrent les plus frileux, avec une "prévision nette d'emploi" légèrement négative pour le prochain trimestre (-1), son niveau le plus faible depuis le 1er trimestre 2010. Les perspectives d'emploi sont plus favorables dans les deux autres régions: modestes en Flandre (+2) et modérées à Bruxelles (+6).

Seulement quatre des dix secteurs d'activité sondés en Belgique affichent des intentions de recrutement positives pour le 3e trimestre 2012, à savoir le secteur de la construction, les secteurs de l'électricité, gaz et eau, de l'industrie manufacturière et des activités financières, de l'assurance, de l'immobilier et des services aux entreprises.

L'activité de recrutement devrait rester à l'arrêt dans trois secteurs: le commerce de gros et de détail, les services publics, l'éducation, la santé et les services collectifs et les industries extractives.

Enfin, les perspectives d'emploi sont négatives dans les secteurs de l'horeca, du transport, de la logistique et des communications et de l'agriculture, de la chasse, de la sylviculture et de la pêche.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires