Les paquets sauvent le chiffre d'affaires de Bpost

09/08/16 à 10:19 - Mise à jour à 10:18

Source: Belga

Bpost a vu ses revenus s'éroder d'1% au deuxième trimestre, à 591,9 millions d'euros, la bonne tenue des paquets ayant en grande partie compensé la baisse de volume dans le courrier domestique, a annoncé lundi l'entreprise postale.

Les paquets sauvent le chiffre d'affaires de Bpost

/ © BELGA

La baisse de volume dans le courrier domestique atteint 3,8%, contre un recul de 6,1% au deuxième trimestre 2015, alors que les volumes dans les paquets ont augmenté de 18,3% (+12,6% au deuxième trimestre 2015) "porté par l'excellente croissance de l'e-commerce et la tendance positive continue des envois C2C (de particuliers à particuliers, NDLR)", souligne bpost.

L'activité de paquets internationaux est également en croissance malgré de plus faibles volumes en provenance de et vers la Chine.

L'ebitda de l'entreprise publique est "en ligne avec l'année passée", soit en baisse de 0,3 million à 159,4 millions d'euros, tandis que le bénéfice net atteint 87,9 millions d'euros (-3,6%).

Sur l'ensemble du premier semestre, les revenus de bpost atteignent 1,19 milliard d'euros (-1,5%) pour un bénéfice net de 183,7 millions d'euros (-2,1%).

Au terme de cette première partie d'année, bpost s'attend pour l'ensemble de l'année 2016 à "un ebitda et un dividende récurrents (...) se situant au moins aux mêmes niveaux élevés qu'en 2015".

Bpost précise encore que la compensation des services d'intérêt économique général ou SIEG (contrat de gestion et concessions liées à la presse) diminuera de 26,8 millions par rapport à 2015 pour s'établir à 261 millions d'euros cette année, "hors inflation et impact lié au volume".

En savoir plus sur:

Nos partenaires