Les nouveaux propriétaires de Brantano comptent transférer 19 magasins

07/06/16 à 00:45 - Mise à jour à 00:45

Source: Belga

(Belga) Les nouveaux propriétaires de la chaîne de magasins de chaussures Brantano vont cesser d'investir dans 25 boutiques. Le groupe français Chausséa en reprendra 19 avec le personnel. Les investisseurs ont toutefois l'intention d'injecter des millions d'euros dans la centaine d'autres magasins Brantano afin de les moderniser, indique un communiqué de presse.

Les nouveaux propriétaires de Brantano comptent transférer 19 magasins

Les nouveaux propriétaires de Brantano comptent transférer 19 magasins © BELGA

Depuis la faillite de sa maison-mère néerlandaise, Brantano a été acquis en début d'année par trois investisseurs: Rens van de Schoor (R&S Retail Group - Miss Etam), Dieter Penninckx (FNG) et la famille Torfs, connue pour sa chaîne de magasins qui porte son nom. Après avoir étudié le marché, les investisseurs ont annoncé leur projet d'avenir au sortir d'un conseil d'entreprise de plusieurs heures lundi soir. Le trio compte rénover 100 magasins et y injecter 50 millions d'euros. Le nouveau style de Brantano sera plus féminin, contemporain et proposera aussi des articles vestimentaires. Après l'été, six à huit magasins seront déjà remis à neuf. Après une évaluation début 2017, un programme d'investissement sera déployé pour les autres boutiques. Pour certaines d'entre elles, un déménagement est envisagé vers une meilleure situation ou de plus grandes surfaces. Toutefois, les investisseurs n'ont pas l'intention de mettre la main au portefeuille pour 25 autres magasins Brantano. Dix-neuf d'entre eux devraient passer sous la bannière du groupe français Chausséa, qui dispose déjà de 11 magasins en Belgique et compte encore s'étendre. "Les négociations sont toujours en cours, mais il est question que le personnel employé dans ces magasins soit transféré et que leur ancienneté et leurs avantages sociaux soient maintenus", indique le communiqué. Quant aux six autres magasins restant, "une solution est encore recherchée", affirment les investisseurs. "Trois étaient déjà des magasins "outlet". Tant le personnel que le conseil d'administration savaient déjà que l'histoire prendrait fin". Brantano ne spécifie pas dans sa communication où se situent les six enseignes en question. (Belga)

Nos partenaires