Les grandes défaillances en hausse dans le monde, malgré une trésorerie record

06/07/17 à 15:31 - Mise à jour à 15:32

Source: Belga

(Belga) Les entreprises à travers le monde ont accumulé des réserves de trésorerie record à fin 2016, mais les retards de paiement restent élevés et les défaillances de grandes entreprises sont en hausse, selon une étude de l'assureur-crédit Euler Hermes.

"L'économie mondiale doit encore faire face à divers obstacles, malgré un dynamisme retrouvé", indique Euler Hermes dans un communiqué. Fin 2016, les entreprises détenaient 7.000 milliards de dollars, un "niveau record". Depuis 2008, ces réserves ont doublé et représentent près de 10% du PIB mondial. "La croissance économique mondiale a beau soutenir la génération de trésorerie, la persistance des incertitudes et des risques continue à inciter les entreprises à épargner", explique l'assureur-crédit. Dans le même temps, les délais de paiement restent importants, en moyenne de 64 jours en 2016, un chiffre qui devrait rester stable en 2017, selon Euler Hermès. Par ailleurs, le nombre de défaillances de grandes entreprises (affichant un chiffre d'affaires supérieur à 50 millions d'euros) a nettement augmenté, pour s'établir à 74 au premier trimestre, contre 44 un an auparavant. La plus forte hausse du nombre de grandes faillites concerne l'Europe, selon l'étude. Par secteur, la distribution et les services sont les plus touchés. "Ce phénomène pourrait avoir de sévères répercussions sur les fournisseurs d'un bout à l'autre" de la chaîne logistique, met en garde Euler Hermès, expliquant que des défaillances dans la distribution aux Etats-Unis ou au Royaume-Uni pourraient affecter les secteurs électronique manufacturier et textile dans le monde entier. (Belga)

Nos partenaires