Les Gazelles Namur-Luxembourg de Trends-Tendances au château de Jemeppe

11/03/10 à 10:58 - Mise à jour à 10:58

Source: Trends-Tendances

La soirée des Gazelles de la région Namur-Luxembourg s'est tenue le mercredi 10 mars dans le cadre prestigieux du château de Jemeppe. Cet événement, organisé par Trends-Tendances, a vu récompenser les entreprises qui ont enregistré la plus forte croissance ces cinq dernières années. Ambiance.

Les Gazelles Namur-Luxembourg de Trends-Tendances au château de Jemeppe

© Eventattitude

Comme chaque année, Trends-Tendances et Trends Magazine organisent les soirées des Gazelles pour l'ensemble des provinces de Belgique. "Ces événements de qualité, qui regroupent petites, moyennes et grandes entreprises, leur permettent de partager leurs idées et problèmes", souligne Clio Brzakala, directrice de Wallonie Design et partenaire de l'événement.

Après le succès inaugural des Gazelles de Flandre-Occidentale, organisé le 3 mars dernier par nos confrères de Trends Magazine, la soirée pour la zone Namur-Luxembourg s'est tenue dans le château de Jemeppe à Hargimont. Cette bâtisse du 13e siècle est un parfait exemple de la beauté de l'architecture médiévale remis aux goûts du jour - et sans nul doute le lieu idéal pour appuyer l'atmosphère féérique de la soirée où politiciens et entrepreneurs se sont fait une joie de se rencontrer.

Cette soirée est avant tout dédiée à remettre des trophées. Trophée que Philippe Emond, administrateur des Garages Philippe Emond (BMW), n'a jamais attendu mais particulièrement apprécié : "Lorsqu'on travaille dans une entreprise, on travaille dur sans jamais penser à recevoir un jour un prix. Mais une fois que cela arrive, c'est un réel sentiment de valorisation, de récompense pour l'entreprise."

Au cours de la soirée, Nathalie van Ypersele, rédactrice en chef de Trends-Tendances, a présenté les ambassadeurs et lauréats de la soirée des Gazelles pour les deux provinces.

Après la présentation des ambassadeurs des Gazelles 2010, la soirée a laissé place à un dîner networking dans une des magnifiques pièces du château. L'occasion de faire des rencontres, de mettre en avant son entreprise et de soutenir ainsi le développement de l'économie de la région.

Selon Sabine Laruelle, ministre des PME, des Indépendants de l'Agriculture et de la Politique scientifique, "dans cette période de crise, il est important de mettre ces entreprises en avant. Surtout aujourd'hui où l'on montre au citoyen lambda des entreprises qui ferment leurs portes, des pertes d'emplois, etc."

Trends-Tendances participe donc positivement à l'économie de chaque région en montrant ces ambassadeurs, ces Gazelles comme des modèles à suivre dans des temps où restructurations et faillites deviennent de plus en plus banales.

Hugo Azagra

Pour la province de Namur, les lauréats par ordre de croissance (petites, moyennes et grandes entreprises) :

- Frère Hugo Résidence est la première résidence pour personnes âgées à entrer dans le cercle privilégié des ambassadeurs des Gazelles Trends-Tendances. Fondée en 1988 et employant une quarantaine de personnes actuellement, cette entreprise est un parfait exemple de bonne gestion. La fondatrice de ce SA, n'est autre que Claudine Jacquemin, une femme passionnée et dynamique dont les principaux buts sont l'économie et le réinvestissement dans sa société pour permettre l'épanouissement de ses résidents.

- Techno Métal Industrie est avant tout une entreprise familiale et soudée. Fondée en 1996 par Eric Deneil et son frère Michel et rejoint en 2000 par Benoît de Dorlodot et Pierre Gathy, cette entreprise de construction, ferronnerie, mécano-soudure, pont, ... compte aujourd'hui une quarantaine d'employés pour un chiffre d'affaire de 9 millions d'euros pour l'année 2009. TGV, Ikea, Infrabel ne sont que quelques uns des clients de TMI qui leur a permit de bâtir une croissance régulière et solide au fil des ans.

- G.Lambert & Co est une entreprise spécialisée dans la vente de véhicules utilitaires légers et lourds du constructeur Mercedes Benz. Etienne Pirmez, administrateur délégué dirige cette entreprise qui depuis une cinquantaine d'années est l'importateur officiel d'Unimog. Etienne Pirmez dit :" Le véhicule doit correspondre à l'attente du marché ", par cette phrase, il explique un de ses secrets pour contrer la crise qui frappe le secteur automobile : la diversification. C'est ainsi que depuis 2005, G.Lambert &Co vend aussi des voitures d'occasion, qui ont battu tous les records au cours de l'année 2009.

En ce qui concerne la province de Luxembourg, les lauréats par ordre de croissance (petites, moyennes et grandes) :

- Recybois est l'exemple même de la rencontre réussie entre le développement durable et le développement économique. Cette entreprise créée en 1998 par Bernard François a pour objectif une optimisation du recyclage par l'utilisation rationnelle et optimale des sous-produits par le développement de trois activités : la cogénération, la scierie et la fabrication de pellets. Tout en permettant une diminution des émissions de dioxyde de carbone de 18000 tonnes par an, Recybois a atteint pour l'année 2008 un chiffre d'affaire de plus de 17 millions d'euro en employant une trentaine de personnes.

-Veviba, "entreprise alimentaire hypermoderne à la structure verticale, unique en son genre", Veviba est une filiale spécialisée dans le commerce de la viande du groupe Verbist, dont l'administrateur délégué n'est autre que Diederik Verbist. Cette entreprise créée en 1999 a suivi une stratégie de repositionnement pour répondre à l'évolution obligée du marché de la viande qui voit la fermeture de plus en plus de boucheries. C'est ainsi qu'ils ont abandonné les carcasses pour les barquettes directement destinées à être disposées dans les rayons de nos supermarchés. Cette entreprise pour qui " la traçabilité, la fraicheur et la qualité " sont des priorités suivent donc " les origines de l'animal, de l'agriculteur à l'assiette ou de la fourche à la fourchette ".

- Philippe Emond, fondée en 1993, est l'un des principaux concessionnaires des voitures BMW en Belgique. Dirigé par un homme du même nom, Philippe Emond accorde une grande importance à la satisfaction de ses clients, " ne jamais laissé tomber un client ", ainsi qu'à son personnel qui compte aujourd'hui pas moins de 95 personnes. " C'est le personnel qui apporte la valeur ajoutée de l'entreprise " dit-il. Aujourd'hui, l'entreprise peut se réjouir d'avoir atteint une vitesse de croisière qui malgré la crise vend entre 1100 et 1250 BMW par an et 250 Minis qui lui a permis de réaliser un chiffre d'affaire de l'ordre de 60 millions d'euros pour l'année 2009.

En savoir plus sur:

Nos partenaires