Les festivals et le Mondial ont boosté l'internet mobile

01/08/14 à 10:35 - Mise à jour à 10:35

Source: Trends-Tendances

Selon les statistiques des opérateurs de téléphonie mobile, il ne s'est jamais consommé autant d'internet mobile et de données en tout genre que sur les dernières semaines de vacances à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre.

Les festivals et le Mondial ont boosté l'internet mobile

© Belga

Grâce notamment à l'enchaînement d'événements estivaux, la consommation a triplé par rapport à l'été dernier, estime le secteur dans L'Echo de ce vendredi.

La Coupe du monde de football a engendré "un véritable pic du streaming", évoque un opérateur. Chez Belgacom, l'application TV Partout a dû être renforcée; un trafic internet parfois triplé sur le mobile en plein match.

Les festivals de musique ont également joué dans la balance. En moyenne, Belgacom, Mobistar et Base ont enregistré une augmentation de 250% du volume de données échangées aux Ardentes, aux Francofolies de Spa ou à Rock Werchter. Le plafond a été atteint à Tomorrowland, avec un trafic multiplié par 2,97 pour Belgacom, par 3 pour Base et par 3,6 pour Mobistar. "Les volumes de données avaient déjà triplé sur les sites des festivals entre 2012 et 2013", rappelle Haroun Fenaux, porte-parole de Belgacom.
D'après le dernier bilan semestriel de Mobistar, l'abonné connecté à l'internet mobile use aujourd'hui 450 megabytes de données par mois. Les ratios seraient similaires chez Base et Belgacom, d'après le quotidien. En 2013, l'utilisation moyenne du Belge était de 135 MB/mois et 63 en 2012.

En savoir plus sur:

Nos partenaires